Non à une intervention française en Syrie sans referendum

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Nous demandons solennellement au Président de la République de ne pas intervenir en Syrie en suivant les décisions émanant des Etats-Unis d'Amérique en représailles à une attaque chimique présumée ayant eu lieu dans la ville de Douma (province de la Ghouta orientale) le 07 avril 2018.

Conscients de la responsabilité morale de la France dans le monde et bien évidemment compatissants au sort des civils touchés durement depuis le déclenchement de la guerre civile en Syrie voilà près de 8 ans, c'est au nom de ces valeurs que nous demandons le retrait de la France des manœuvres visant à frapper plusieurs cibles sur le territoire syrien.

La Syrie est aujourd'hui une poudrière et un terrain de confrontation mêlant directement ou indirectement plusieurs grandes puissances et notamment de grandes puissances nucléaires. Le ton et la nervosité ont récemment pris de l'ampleur, en partie en raison de plusieurs déclarations de responsables occidentaux (dont M. Trump) dans les médias ou sur les réseaux sociaux, déclarations qui laissent présager une intervention militaire s'inscrivant hors du cadre de l'Organisation des Nations Unies.

Nous attendons avant toute décision des preuves tangibles de l'implication de l'un ou l'autre des acteurs actuellement impliqués en Syrie. Toute décision se faisant hors d'un accord via le conseil de sécurité des Nations Unies serait non avenue et dangereuse, de par la confrontation qui pourrait en découler avec la Russie notamment. Si le régime syrien ou la Russie sont responsables, cette responsabilité se doit d'être prouvée par le déplacement de l'OMS sur les lieux pour 1/ constater les évidences d'une attaque chimique et 2/ apporter les preuves de responsabilité de l'une ou l'autre des parties avec le concours d'enquêteurs indépendants mandatés par l'ONU.

Nous sommes fondamentalement contre un alignement diplomatique et militaire sur la politique américaine et sur des décisions de l'OTAN, organisation nous semblant aujourd'hui parfaitement caduque à l'heure où la France et l'Union Européenne ont besoin d'une force armée commune défendant les intérêts européens et non nord-américains. Prenons exemple sur la retenue britannique, où la Première Ministre Theresa May a annoncé attendre la "confirmation" des responsabilités avant toute intervention, ainsi qu'un éventuel vote du parlement.

Monsieur le Président de la République, nous sommes persuadés que la majorité du peuple français est contre une intervention hâtive qui n'irait pas dans le sens de la défense des intérêts de la France ou de l'Europe et mettrait potentiellement en péril la nation toute entière. Pour toutes ces raisons, nous demandons solennellement qu'une décision de ce type soit précédée d'un referendum ou à défaut, solution a minima, d'un vote de notre parlement, représentant du peuple souverain.

Avec tout notre respect et notre bienveillance.



Louis compte sur vous aujourd'hui

Louis MUNK a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Président Emmanuel Macron: Non à une intervention française en Syrie sans referendum”. Rejoignez Louis et 18 signataires.