Quand la Sécurité sociale remboursera-t-elle l'ostéopathie ?

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Bien que reconnue par le ministère de la Santé depuis 2002 pour ses bienfaits incontestés, l'ostéopathie n'est, quinze ans après, curieusement toujours pas remboursée par l'Assurance Maladie !

L'efficacité de cette pratique, tant préventive que curative, n'est pourtant plus à démontrer, ce qui semble d'ailleurs être corroboré par une prise en charge de la plupart des mutuelles "de deux à trois séances par an " !

Il paraitrait donc cohérent que l'Assurance Maladie assume enfin, en partie ou en totalité, ces séances qui de par leurs multiples applications permettent de préserver, de restituer, ou pour le moins d'améliorer, l'intégralité de la structure corporelle des patients.

Tant concernant la formation que la pratique, l'ostéopathie est soumise à un cadre réglementaire très précis et rigoureux. Sans aucune contrepartie de la Sécurité Sociale pour les professionnels concernés, qui ne parviennent pas toujours à en vivre, le coût des séances ne permettant pas à tout un chacun d'en bénéficier.

Etat de fait qui pourrait être assimilé à de la discrimination dans l'accès aux soins : certains patients ne peuvent pas profiter, pour des raisons financières, de cette pratique qui pourrait les aider à préserver leur état de santé ou à le rétablir.

Pour ces motifs, nous sollicitons que le remboursement des séances d'ostéopathie par l'Assurance Maladie soit enfin envisagé pour le bien-être de l'ensemble de nos concitoyens, et pour éviter une paupérisation d'une profession incontestablement utile dans bien des domaines de la santé.

En complément de cette demande, il semble nécessaire, en égard "aux déserts médicaux", de soumettre aux responsables en charge de notre santé l'idée que l'ostéopathie, comme certaines autres professions, pourrait, grâce à "des passerelles", permettre de former dans un délai plus bref que prévu des médecins, dont nous avons grand besoin.

La formation de base des ostéopathes (anatomie, physiologie, biomécanique…), étant similaire à des études médicales, une passerelle, permettant à cette profession d'intégrer une faculté de médecine en deuxième ou troisième année, permettrait de régler le manque de médecins actuels, sans pour autant les rendre moins performants.

Nous avons besoin de votre soutien pour que l'ostéopathie devienne accessible à tous, afin de préserver l'intégrité physique et psychologique de nos concitoyens, et pour en finir avec les déserts médicaux. Construisons ensemble la santé de demain, ne serait-ce que pour nos enfants !



délara ,jeanine compte sur vous aujourd'hui

délara ,jeanine ROBELET a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Président de la République: Quand la Sécurité sociale remboursera-t-elle l'ostéopathie ?”. Rejoignez délara ,jeanine et 704 signataires.