Pour que les victimes de violences conjugales ne soient plus séparées de leurs enfants

Ma fille a été transférée chez son père après qu'il lui ai montré son sexe , il a des antécédents de violences conjugales, je suis partie aux trois mois de ma fille pour la protéger, je ne l'ai pas laissé à son père suite à des négligences, et dernièrement son exhibition et la jaf a décidé de transférer la résidence à son père car je ne respectais pas ses droits de père et a conclu que l'exhibition était un acte maladroit mais que ses explications étaient plausibles mais pas celles de l'enfant! Qui a ne veut plus retourner chez son père a chaque fois qu'elle repart de week-end de chez moi ou de vacances et c'est normal en France

Tamara ANDRÉEVA, Rambouillet, France
9 months ago
Shared on Facebook
Tweet