L'abandon des poursuites URSSAF à l'encontre du ROUTIOUTIOU

L'abandon des poursuites URSSAF à l'encontre du ROUTIOUTIOU

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Géraldine & Fabrice VIGIER a lancé cette pétition adressée à Monsieur le President de la Republique et à

Les personnes dont la signature suit, apportent leur soutien à Madame et Monsieur VIGIER dans le litige qui les oppose à l’URSSAF Aquitaine, afin que cessent les poursuites injustes à leur égard.

Monsieur et Madame VIGIER co-exploitants au sein de la Cabane Ostréicole du ROUTIOUTIOU ‘’E.A.R.L ‘’ sise au port de Larros à GUJAN-MESTRAS sont un couple d’ostréiculteurs qui a fait le pari dès leur installation il y a 18 ans, de tout miser sur le circuit court, c’est à dire la vente au détail de leur production à la cabane et la dégustation sur place.

C’est ainsi que tout au long de ces années, ils ont acquis la confiance de leurs fidèles clients tout en investissant dans le développement et la mise en valeur de leur cabane (mise aux normes sanitaires, ERP, permis d’exploitations, etc…) respectant en tout point les différentes règlementations en vigueur (fiscales, sociales, juridiques, sanitaires et commerciales). Ils ne proposent dans leur cabane que la liste exhaustive des produits autorisés par l’arrêté préfectoral du mois d’avril 2011 qui encadre et autorise l’activité de dégustation d’huîtres sur le Domaine Public Maritime sans aucune limitation d’équipements.

Madame et Monsieur Vigier n’ont jamais procéder à aucune cuisson n’y transformation. Ils se voient aujourd’hui injustement poursuivis car leur établissement jugé par certains, trop beau, trop accueillant et trop renommé ressemble trop à un restaurant !!!

L’URSSAF leur réclame pas moins de 390.000€ en se basant sur les statistiques de la restauration rapide depuis 2014 et sur le seul fondement d’une enquête de Gendarmerie qui a duré 2 ans (abusive, violente, dégradante, humiliante, destructrice…) alors que les services fiscaux, eux, ont acté leur bonne foie en ne retenant aucune charge à leur encontre…

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !