L’insertion des demandeurs d’asile par la légion étrangère.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


A travers cette pétition, je souhaite proposer moi-même ainsi que tous les signataires de celle-ci, la création d’un contrat d’insertion et d’intégration au sein de la légion étrangère pour tous les réfugiés ou demandeurs d’asile en situation irrégulière et ce, pour une durée de deux à trois ans. Ce contrat serait proposé systématiquement comme une alternative à la reconduite immédiate aux frontières pour tous ceux qui n’ont aucune attache sur le territoire et dont l’âge se situerait entre 18 et 30 ans. Pendant cette période, ils suivraient le programme d’entrainement du légionnaire de base pendant la première année ce qui permettrait de très rapidement apprendre la langue française, mais surtout de vivre ensembles. La légion étrangère c’est environ 130 nationalités différentes aux coutumes et croyances aussi diverses que variées, réparties entre pas moins de dix mille hommes (ce qui complique l’envie de faire du communautarisme). Pendant cette période, ils bénéficieraient d’un bilan et d’un suivi médical, d’un entraînement physique, et d’une instruction civique sur l’histoire du pays, nos lois et nos coutumes. Le but serait non pas de les renvoyer sur des théâtres d’opérations mais de faciliter leur intégration sur le territoire national. Pour ceux ayant montré une conduite exemplaire pendant un laps de temps suffisamment long, ils pourraient êtres détachés individuellement, en portant soutien aux pompiers dans les départements les plus touchés par les feux de forêt ou inondations ainsi qu’en renfort auprès des forces de l’ordre lors des manifestations, mais aussi dans les quartiers sensibles dont le but serait de réinstaurer un climat plus paisible entre jeunes des cités et forces de l’ordre. Ils seraient alors accompagnés de légionnaires en civil qui pourraient partager avec ces jeunes de cité, leurs expériences ainsi que leurs vécus. Ceci afin de prendre conscience qu’il y a pire comme pays que la France ce qui imposerait de fait un plus grand respect et un meilleur dialogue entre tous les partis. Pendant cette période où ils seraient sous contrat, une partie de leur solde serait mise de côté afin de leurs faciliter l’accès à l’emploi, à la mobilité et au logement. Pour conclure, à la fin de leur contrat et pour ceux dont la conduite sera exemplaire un visa leurs serait octroyé.



N compte sur vous aujourd'hui

N A a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le président de la république française: L’insertion des demandeurs d’asile par la légion étrangère.”. Rejoignez N et 4 signataires.