Baisse des rémunérations des acteurs institutionnels de France pour soutenir l'économie

Baisse des rémunérations des acteurs institutionnels de France pour soutenir l'économie

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Laurence PICARD a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Président de la République française et à

Monsieur Le Président de la République,Monsieur le Premier Ministre,

Vous n'avez de cesse, depuis le 16 mars 2020, d'annoncer l'attribution de budgets exceptionnels pour faire face pendant l'état d'urgence dû au Covid-19 sans jamais préciser d'où sortirons ces fonds puisque, de toutes façons nous le savons bien, ils viendront de la poche des français et tout particulièrement des français moyens.

Aujourd'hui vous proposez entre autres une aide de 1 500€ aux entreprises de moins de 10 salariés. Autant dire une obole quand on sait que le gouverneur de la banque de France touche 37 580€, un député 6 824€, le Président de l’Autorité des marchés financiers 19 938 €, un parlementaire 7 239€ ou que nos impôts servent à verser 29 000€ chaque mois à  l'Ambassadeur de France en Afghanistan et je vous fais grâce des avantages en nature des uns et des autres !

JE PROPOSE QUE TOUTES LES RÉMUNÉRATIONS, LES INDEMNITÉS AINSI QUE LES TRAITEMENTS ET AVANTAGES DES ACTEURS INSTITUTIONNELS DE LA FRANCE SOIENT LIMITÉS À 1500€ PAR MOIS (ce qui est largement supérieur au SMIC) JUSQU’À LA FIN DE LA CRISE, DU PRÉSIDENT DE LA RÉPUBLIQUE AUX ÉLUS COMMUNAUX EN PASSANT PAR LES DÉPUTÉS, LES SÉNATEURS ET AUTRES MEMBRES DU CONSEIL CONSTITUTIONNEL.

Vous l'avez dit, Monsieur MACRON, nous sommes en guerre alors que les membres de nos institutions fassent cet effort de guerre pour aider le pays à faire front face à la crise économique abyssale qui s'annonce! Une telle décision permettra à la Nation des économies substantielles pouvant permettre de réellement soutenir notre économie.

Comme vous l'avez dit Monsieur PHILIPPE, "ce sera de plus en plus un choc économique, un choc social : nous ne sommes qu'au début de la crise", alors agissez vite et agissez bien pour que ceux qui ont déjà du mal à s'en sortir ne soient pas les seuls à faire cet effort de guerre et les seuls à payer dans quelques temps les conséquences financières de ce désastre sanitaire.

 

Laurence PICARD. 

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !