UNION CONTRE LE DÉREMBOURSEMENT DE L’HOMÉOPATHIE

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


 Pétition :  Union Contre le Déremboursement  de l’Homéopathie

  • A l’attention de Monsieur Emmanuel Macron , Président de la République,
  •   Et de  Mme Agnès Buzyn , Ministre de la Santé

 

Monsieur Le Président de la République, Madame la Ministre de la Santé

  1.       Que l’on y croit ou pas, qu’ on la traite de Médecine non encore expliquée ou de placebo, qu’il y ait  reconnaissance scientifique de son efficacité  ou pas , il n’ en demeure pas moins vrai que:

 --50% des Français ont déjà eu recours à l’Homéopathie et  25 % des médecins généralistes  en prescrivent  régulièrement.

--L’ étude   épidémiologique Epi 3 démontre l’intérêt de santé publique de l’Homéopathie

-- L’économie pour la Sécurité Sociale d’un patient suivi par un médecin homéopathe  est de   - 35 % par rapport à un allopathe .

--Le remboursement des prescriptions homéopathiques ne représentait en 2016  que  0,30  % des totaux de médicaments remboursés par l’Assurance Maladie

-- Dans ces périodes où la délocalisation est une source de perte d’emploi  ,la production homéopathique en France emploie  3200 personnes et  exporte vers  50 pays  et  leur production est soumise aux mêmes réglementations et contrôles que les autres laboratoires pharmaceutiques .

--Les  Médecins Homéopathes sont avant tout des médecins généralistes ou spécialistes  diplômés, ayant validé par la suite un Du avec un enseignement réparti sur  deux ou trois ans selon les universités Françaises  de Médecine , ou une formation approfondie  privée sur plusieurs années .Ils sont capables de poser un diagnostic aussi bien que leurs autres confrères et de se poser des limites à l’ utilisation de  l’ Homéopathie .

                      2. L’Homéopathie fait  ses preuves à tous les âges  , et se présente comme une alternative

   ---   Pour les enfants ; prévention des pathologies ORL où comme le dit  le Slogan «  les antibiotiques c’est pas automatiques  »l’homéopathie trouve sa place

----Dans les cas d’eczéma  une proposition autre que de la cortisone (peut-on parler de placebo sur des nourrissons ou des patients qui retrouvent une peau  normale ?)

   --Pour les troubles menstruels  gynécologiques et les périodes cruciales de la ménopause ; là aussi l’Homéopathie est une alternative au traitement hormonal substitutif (traitement  d’autant plus controversé en cette période de recrudescence de cancers).

---Pour la grossesse où quasiment aucune thérapeutique allopathique n’est permise

---En complément de chimiothérapies, que ce soit pour un soutien où  pour tolérer les effets secondaires de celle-ci nombreux sont les  centres  d’oncologie qui se tournent vers elle .

--A la place ou en substitution des hypnotiques, anxiolytiques et antidépresseurs  dans les états mineurs, là où il est conseillé de limiter leur initialisation et prescription.

--Ne parlons pas de l’efficacité des prises d’ Arnica lors des traumatismes , que tout un chacun a quasiment essayé , ni du comparatif du cout d’ un traitement préventif contre l’herpès versus la prise d’ antiviraux ,quotidienne sur un an .

 --Que  dire de la   iatrogénie ( toxicité )  médicamenteuse et de la  poly médication  des personnes âgées   ( prescription de plus de  53,5 % chez les personnes de plus de 75 ans ,où l’ Homéopathie peut se substituer sans risque  dans les pathologies fonctionnelles et bénignes).

-- Enfin, la qualité d’écoute lors de la consultation médicale homéopathique, avec un temps de consultation de 30 min ou plus contre souvent  10 min chez les praticiens allopathes débordés par une salle d’attente pleine .

De plus en cette époque où l’ on parle écologie, pollution , perturbateurs endocriniens ,intolérances liées  aux excipients de médicaments allopathiques et présence de dérivés pétrochimiques dans certains, protection de la planète, l’Homéopathie est plus que jamais dans l’ air du temps .

Elle limite ainsi, entre autre la pollution de nos organismes, mais également celle de l’ environnement ( dans nos poubelles sont régulièrement déversés, les traitements allopathiques non utilisés, gaspillés et insuffisamment recyclés).

      3. Conséquences d'un éventuel déremboursement de l'Homéopathie

Monsieur le Président de la République et Mme La Ministre de la Santé  , nous vous demandons donc de bien envisager tous les impacts d’un éventuel déremboursement de l’ Homéopathie avant de prendre votre décision , sans vous limiter aux seules études scientifiques et statistiques, difficiles à appliquer à une science qui prend en compte la globalité de l’ individu et donc une adaptation à chaque personne.

Un déremboursement  induirait en effet  une non-participation des  complémentaires santé (mutuelles)  à partir du moment où les produits ne seront plus pris en charge par la Sécurité Sociale : la franchise annuelle fréquente de  50 à 100 euros de leur part  pour toute alternative thérapeutique étant alors très vite dépassée  .

Cela exclurait les personnes fragiles et défavorisés de  la possibilité d’un choix thérapeutique .

S’ensuivraient  alors:

-des  risques de retard de diagnostic du fait de prises inadaptées  spontanées  sans encadrement par des médecins confirmés, sur la seule base de recettes trouvées un peu on ne sait où,

-et des transferts sur des prescriptions allopathiques beaucoup plus onéreuses.

 

En conséquence nous vous demandons par cette pétition  Monsieur le Président  de la République et Mme la  Ministre de la Santé de  bien vouloir maintenir les taux de remboursements  actuels de l’ Homéopathie , ceci en raison du droit pour chaque Français à choisir ses moyens thérapeutiques.



docteur compte sur vous aujourd'hui

docteur HOMÉO a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Président de la République Emmanuel Macron: UNION CONTRE LE DÉREMBOURSEMENT DE L’HOMÉOPATHIE”. Rejoignez docteur et 676 signataires.