APPEL A LA RESISTANCE ! PROTEGEONS NOS ENFANTS !

0 a signé. Allez jusqu'à 7 500 !


A vous tous, citoyens et citoyennes de ce pays, je vous appelle à la résistance pour nos enfants violés, maltraités, assassinés ! Chaque jour, des enfants sont victimes de maltraitances physiques, d'agressions sexuelles. Un à deux enfants par jour, meurent, maltraités, torturés, violés ! Résistons tous ensemble à l'intolérable !

Monsieur le Président de la République,

Enfant victime de maltraitance, gamine de quinze ans violée par des adultes, victime en tant que mère et femme de violences psychologiques, fondatrice de l’association l’Enfant Bleu que j’ai dirigée pendant dix ans, fondatrice présidente de l’association Un Nouveau Jour contre les violences psychologiques, j’ai témoigné de mon parcours dans un livre, car depuis quarante ans que je lutte contre les maltraitances, l’évolution pour protéger les mineurs est quasiment nulle.

Aujourd'hui, je ne suis pas fière de mon pays, Monsieur le Président, car un pays qui laisse chaque jour mourir un à deux de ses enfants sous les coups de la maltraitance soit près de six cents enfants par an, un pays qui fait de l’enfant victime d’agressions sexuelles, une nouvelle victime d’un système en osant demander à cet enfant de prouver qu’il y a eu : violence, contrainte, menace ou surprise devant une cour de justice est un pays qui se fourvoie.

Où va-t-on Monsieur le Président ? J’ai envie de dire et crier haut et fort : cruauté, irresponsabilité, hypocrisie quand on sanctionne en réalité les innocents et qu’on est laxiste avec les coupables !!! Car quand un agresseur est condamné à quatre ans, qu’on le laisse sortir, on l’enjoint à recommencer, et c’est ce que fait notre système, minimiser les peines des actes d’agressions sexuelles et de maltraitance sur les enfants et donc encourager leurs bourreaux à recommencer, et pourquoi ne recommenceraient-ils pas ? Pourquoi ne se laisseraient-ils pas aller à leurs pulsions malsaines ? Condamnés à quatre ans, ils vont en faire combien ? Deux ou trois ! Et on le voit constamment, ces récidivistes continuent, de nouveaux enfants sont violés,, assassinés parce que notre société ne prend pas ses responsabilités.

Il est temps, Monsieur le Président, que les choses changent et que les enfants ne soient plus sacrifiés sur l’autel de la violence. Je suis humaniste avant d'être française et ma patrie c'est l'humanité alors je veux croire que les français vont se réveiller pour résister, pour dire CA SUFFIT.

Un enfant est un enfant ! Une agression sexuelle ou un viol sur un enfant n'a jamais le consentement de la petite victime. Et cela qu'il est six ans, dix ans, quinze ans, seize ans… Laisser cette situation en état, Monsieur le Président est une honte pour notre pays, est une honte pour votre gouvernement, est une honte pour votre mandat !!!! Il est de votre devoir de répondre à tous les citoyens qui crient à l’injustice et demandent que notre pays protège enfin ses enfants.
Chaque jour qui passe annonce un à deux enfants assassinés et demain combien seront assassinés !!!! Ce n’est plus tolérable. La liste est longue, trop longue de ces victimes qui n’ont pas été protégées.

Moi, je suis toujours vivante, mais on m’a tuée à plusieurs reprises ! Alors entendez-moi !

Aujourd’hui, Monsieur le Président, je souhaite témoigner de mon vécu et de mon expérience devant l’Assemblée Nationale, je souhaite faire des propositions concrètes qui peuvent permettre de modifier le cours des choses. J’expliquerais aussi pourquoi il doit être voté :

L’imprescriptibilité pour les agressions sexuelles et les maltraitances physiques sur les mineurs,
Le non consentement à un acte sexuel des mineurs à l’âge minimal de seize ans, toute agression sexuelle sur mineur doit relever automatiquement d’un viol,
La condamnation renforcée des actes criminels sur les mineurs,                     La refonte du système de l'ASE sur les placements des enfants.

Monsieur le Président, c’est le minimum qui doit être fait au nom de toutes les victimes et pour que demain commence Un Nouveau Jour pour la protection des plus faibles et la condamnation sans appel de leurs bourreaux.

Lorène Russell


Merci de partager et de signer cette pétition pour que ces trois propositions notamment soient présentées à l'Assemblée nationale et que je puisse les défendre.

Livre de Lorène Russell : L'Emprise Invisible


Voulez-vous partager la pétition ?