PETITION CONTRE LE PROJET BOUYGUES DES RUES POUTEAU-LEMOT-DIDEROT - CROIX-ROUSSE, LYON

PETITION CONTRE LE PROJET BOUYGUES DES RUES POUTEAU-LEMOT-DIDEROT - CROIX-ROUSSE, LYON

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !
Les Pentes contre Bouygues / Sauvons la Croix-Rousse a lancé cette pétition adressée à Monsieur le président de la métropole de Lyon et à

Pétition lancée par les collectifs Les Pentes contre Bouygues et Sauvons la Croix-Rousse

Mesdames, Messieurs les élus,

Nous vous demandons de mettre un terme définitif au projet Bouygues des rues Pouteau-Lemot-Diderot.

C’est en effet un projet démesuré et aberrant du point de vue patrimonial, qui viendra définitivement détruire l’unité architecturale rare d’un quartier à l’identité forte. Situé en plein cœur d’un secteur classé au patrimoine mondial de l’Unesco, ce quartier forme un ensemble d’une cohérence exceptionnelle, « témoin d’une page essentielle de l’histoire ouvrière du 19ème siècle », selon les termes de l’Unesco, et qui devrait donc être préservé dans son ensemble avec le plus grand soin.

C’est une aberration quant à la sécurité des habitants de construire plusieurs immeubles assortis de parkings souterrains sur plusieurs niveaux, dans ce lieu soumis à des risques de glissements de terrain. Si Bouygues va bien évidemment consolider ses immeubles, qui consolidera les immeubles aux alentours ? Qui les surveillera ? 

Ce quartier très dense, aux rues étroites bordées d’immeubles très élevés, a un besoin vital d’air, de lumière, de soleil, et d’espaces verts, et non d’un surcroît de constructions.

Détruire pour reconstruire est devenu aujourd’hui déraisonnable. L’utilisation du béton est beaucoup trop émissive et puise dans les ressources rares. La réhabilitation des bâtiments et la préservation des espaces verts doit désormais être la règle, surtout dans ce quartier qu’il faut au contraire aérer, végétaliser et dé-densifier.

Le respect d’un site urbain exceptionnel classé au patrimoine mondial de l’Unesco, le respect de la « rue-escalier Pouteau », l’aspect démesuré du projet et son impact négatif sur l’environnement, la sécurité des habitants et leur bien-être face au changement climatique, devraient suffire à vous convaincre de faire marche arrière avant qu’il ne soit trop tard.

Si ce projet n’est pas stoppé, ce sera l’un des plus beaux sites « canuts » qui sera défiguré par le béton. Veut-on faire de ce lieu un lieu interchangeable et sans âme, comme on l’a fait pour une grande partie de la Croix Rousse ?

Chaque projet immobilier engage un quartier pour l’avenir, sans possibilité de marche arrière.

Et chacun aura sa responsabilité. Celui qui l’a créé, ceux qui l’ont autorisé, et tous ceux qui l’auront laissé faire.

Vous avez entre vos mains l’avenir de ce quartier. Vous seuls pouvez stopper ce projet. Il en est de votre responsabilité.

Nous demandons :

- A Monsieur le Président de la Métropole de Lyon, à Madame la vice-présidente à l’urbanisme et au cadre de vie, et à Monsieur le vice-président à l’habitat, au logement social et à la politique de la ville :

  • de mettre un terme définitif au projet Bouygues des rues Pouteau-Lemot-Diderot
  • de ne pas vendre à Bouygues la parcelle dont Lyon Métropole habitat reste propriétaire
  • d’annuler la promesse de vente ou de ne pas la renouveler si elle arrive à son terme
  • de limiter dans le PLU-H la hauteur des constructions à l’existant et de prévoir un emplacement réservé pour la création d’un espace vert dans la modification no 3 du PLU-H

- A Monsieur le Maire de la Ville de Lyon, à Monsieur l’adjoint à l’Urbanisme, à l’habitat, au logement, et à l’aménagement et à Monsieur l’adjoint à la transition écologique et au patrimoine : d’annuler le permis de construire délivré à Bouygues Immobilier

- A Madame la Maire et aux élus du premier arrondissement de Lyon : de prendre position pour défendre le patrimoine ancien et historique de ce quartier

- Aux élus de la Métropole de Lyon et de la ville de Lyon :

  • De prévoir un projet qui privilégie la réhabilitation et la végétalisation, en concertation avec les habitants, respectueux de leur bien- être, du patrimoine, de l’environnement et de leur sécurité

D’une façon plus générale, nous demandons aux élus une pause urbaine et une réelle réflexion sur l'avenir du patrimoine bâti historique de la Croix-Rousse.

0 a signé. Prochain objectif : 1 500 !
Quand elle atteindra 1 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !