Victoire

Aidons Suada et sa famille à rester en France

Cette pétition a abouti avec 25 564 signatures !


La famille Ismailaj est arrivée en France à l’été 2013, fuyant l’Albanie et les persécutions dont elle a fait l’objet dans ce pays rongé par la corruption et la criminalité organisée. Depuis leur arrivée en France, les membres de la famille Ismailaj ont multiplié les efforts d’intégration (bénévolat, cours de français, travail à domicile…), ont toujours respecté les lois de notre République, et représentent l’exemple parfait d’intégration à la française.

Ayant pour obsession la réussite scolaire de leurs enfants, c’est dès leur arrivée en France que ces derniers ont été scolarisés par leurs parents malgré les difficultés de leur installation.

À ce titre, le parcours scolaire exemplaire de leur fille Suada, âgée de 13 ans, est un exemple d’intégration et de réussite républicaine typiquement français. L’ensemble des professeurs et parents d’élèves qui ont eu à rencontrer cet enfant témoignent de son excellent niveau de langue, de sa parfaite intégration, ainsi que de sa culture exceptionnelle pour une enfant de son âge.

C’est grâce à son abnégation, à ses efforts, à la volonté d’intégration de ses parents, et au travail quotidien des fonctionnaires de l’éducation nationale que Suada est à ce jour une enfant aussi assimilée à la nation française et sur laquelle s’ouvre un avenir plein de réussite dans notre pays.

À ce jour, la préfecture de l’Isère a décerné à la famille Ismailaj un refus de titre de séjour ainsi qu’une obligation de quitter le territoire français sans délai, alors même que leur demande rentrait pleinement dans les conditions prévues par la circulaire Valls du 28 novembre 2012 et aurait dû permettre leur régularisation.

Un retour en Albanie porterait gravement atteinte aux valeurs de notre pays, ainsi qu’à l’intérêt de cet enfant qui serait expulsé dans un pays étranger pour elle, dans lequel elle ne sait ni lire ni écrire.

Ne tournons pas le dos à cette famille qui a tout fait pour vivre normalement en France et qui illustre la capacité de notre nation à intégrer de nouveaux membres.

Ne laissons pas expulser dans l’indifférence une famille qui a fui la brutalité d’un pays gangréné par la corruption et le crime.

N’abandonnons pas une enfant qui désire plus que tout rendre à notre pays la culture qu’il lui a donnée.

Nous demandons ardemment à la Préfecture de l’Isère de revenir sur sa décision et de réexaminer la demande de titre de séjour de cette famille.



Antoine compte sur vous aujourd'hui

Antoine DE DECKER a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Préfets de l'Isère : Aidons Suada”. Rejoignez Antoine et 25 563 signataires.