Projet Diagana Mougins : Protégeons ce réservoir de Biodiversité du Domaine du Pigeonnier

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


[Mise à jour] Le préfet a signé l'arreté de dérogation, 

Ayant épuisé toutes les voies institutionnelles, nous devons faire appel à un avocat pour déposer un ultime recours, et nous avons besoin de votre aide pour financer ces frais d'avocat.

Merci d'avance pour votre aide.

La cagnotte à ce lien.

Pour le projet de Campus Diagana à Mougins (localisation sur la carte), les services de l'Etat et les bureaux d'études s’affairent à chercher des solutions pour déroger à la protection des espèces protégées.

Selon les études effectuées, il est confirmé que la zone naturelle impactée par l’opération héberge de nombreuses espèces protégées autant en ce qui concerne la flore que la faune. De plus, l'espace est en grande partie en zone naturelle humide, un type de milieu maintenant rare dans notre région.

Après plusieurs enquêtes publiques cette opération a été soumise pour avis à la Direction Régionale pour l'Environnement (DREAL), assistée par le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel (CSRPN). Cet organisme, à l'issue d'une concertation publique, a donné un avis défavorable au projet (publié sur le site DREAL le 20 sept 2019), invoquant que les terrains devant le supporter hébergent « un contexte naturel devenu rare sur le littoral très urbanisé des Alpes-Maritimes » abritant « des espèces patrimoniales, dont plusieurs espèces protégées et/ou menacées, notamment aquatiques, dans des habitats humides de qualité »

En l'état actuel de la procédure administrative, la demande fait l'objet d'un avis défavorable tacite de la DREAL et seule une décision du Préfet peut autoriser le projet.

Nous attendons, Monsieur le Préfet, que vous respectiez l'avis défavorable du CSRPN en le confirmant par une décision formelle. Nous demandons que vous engagiez une démarche de protection comme le propose le CSRPN à savoir :

" Compte tenu de l’importance exceptionnelle du site, il est suggéré que cet espace soit conservé dans un état naturel en recréant le fonctionnement hydrologique du site et que celui-ci soit intégré au parc départemental de la Brague par une extension de celui-ci et une acquisition financée au titre des espaces naturels sensibles."

Pour soutenir la préservation de cet écrin de biodiversité, signez cette pétition.

Pour  nous aider à financer les frais d'avocat pour déposer un ultime recours, merci de contribuer a notre cagnotte.