Non à la fusion imposée, sans concertation, des villages de Crimolois et Neuilly-lès-Dijon

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Mesdames,
Messieurs,

Les Maires des villages de Crimolois et de Neuilly-lès-Dijon ont décidé – seuls –  de se lancer d’ici au 1er Janvier 2019 dans la constitution d’une « commune nouvelle ».

Nous déplorons tout à la fois l’absence d’information préalable, tant des Conseillers Municipaux que des concitoyens de Crimolois, ces derniers ayant découvert cette décision par voie de presse, sans concertation avec la population.

Nous sommes plus qu’alarmés quant à :
- La vacuité des arguments, qui nous ont été livrés en réunion publique le 22 mai dernier à Crimolois, les maires de nos communes jouant sur les peurs (disparition de services : poste, pharmacie, etc…) pour justifier de ce « mariage forcé » ;

- L’absence de volonté de concertation avec la population, le Maire de Crimolois ayant déjà annoncé qu’aucune concertation citoyenne ou référendum n’aurait lieu, pas plus que les conseillers municipaux n’auraient le choix – à priori – de voter à bulletin secret cette fusion ;

- Le refus des Maires des deux communes de voir les habitants de Crimolois ou de Neuilly-lès-Dijon être invités à participer aux réunions de travail ;

- La volonté affichée par voie de presse de François Nowotny et Jean-Louis Dumont de ne pas vouloir inclure, dans cette réflexion, la commune de Sennecey-lès-Dijon, alors que les Maires de Crimolois et de Neuilly-lès-Dijon invoquent pour cette fusion une cohérence de bassin de vie ;

- Les surcoûts de cette fusion : a) Accompagnement par un cabinet d’experts indépendants, chiffré en réunion publique à près de 3.500 € ; b) Augmentation de l’imposition pour les habitants de Crimolois, d’ores et déjà annoncée en réunion publique, qui devra s’aligner sur celle de Neuilly-lès-Dijon, plus élevés que la nôtre ; c) L’imputation aux impôts des Graivôlons, de frais engagés par délibération de la seule commune de Neuilly-lès-Dijon, avant le mois de mars dernier, comme par exemple la construction d’un Centre de Loisirs chiffrée entre 0,8 et 1 M€, soit deux à deux fois et demie le budget annuel de Crimolois ; d) Surcoûts liés aux changements de panneaux en entrées et sorties de villages, de même qu’aux changements, imposés à nos concitoyens quant à leurs documents administratifs (carte grises, permis, etc…) ; e) Surcoûts liés, au régime indemnitaire des élus.

L’ensemble de ces surcoûts étant à mettre en lien avec les « gains » annoncés de 1.000 € pendant trois ans liés au maintien de la Dotation Globale de Fonctionnement par l’état, et 13.000 €, présentés comme des gains, mais qui ne sont en fait qu’un remboursement, par l’état, l’année « n » du fond de compensation pour la TVA.

Nous sommes enfin plus qu’inquiets quant au manque de vision de nos élus qui sont en peine pour répondre à la moindre question, au nombre desquelles « Quel sera le réel coût de la fusion pour la commune ? », et dont la réponse officielle est « Le « coût réel », s’il existe au regard des économies d’échelle à réaliser, ne pourra être fixé qu’une fois le passage en commune nouvelle réalisé ». Fusionnons, nous verrons ensuite !

Si vous ne sommes, pas sur le fond opposés à la réflexion quant à la constitution d'une communauté de communes, nous sommes contre une fusion imposée sans concertation.

Nous exigeons donc :

- La suspension immédiate du processus dans sa forme actuelle jusqu'au prochaines élections municipales de 2020 ;
- La mise en œuvre d'une réelle concertation citoyenne, avec les habitants de Crimolois et Neuilly-lès-Dijon, quand des arguments objectifs et les réels coûts financiers, tant pour les personnes que pour les collectivités auront été calculés ;
- Que la commune de Sennecey-lès-Dijon soit de manière plus globale associée à cette réflexion dans le cadre d’une cohérence de « bassin de vie » dans le cadre d'une réflexion sur une communauté de communes ;

Veuillez agréer, Mesdames, Messieurs, l’expression de nos respectueuses salutations



Sauvons Crimolois compte sur vous aujourd'hui

Sauvons Crimolois a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Préfet de Région : Non à la fusion imposée, sans concertation, des villages de Crimolois et Neuilly-lès-Dijon”. Rejoignez Sauvons Crimolois et 113 signataires.