NON A L'ENFOUISSEMENT D'AMIANTE DANS LES VOSGES DU NORD

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Evelyne FUCHS
Evelyne FUCHS a signé la pétition

Monsieur le Préfet de la Région Grand-Est,

Monsieur le Président de la Région Grand-Est,

 

Objet : opposition au projet d’enfouissement d’amiante de Niederbronn-les-Bains

 

Malgré la nécessaire recherche d’une solution pour éliminer l’amiante du bâti, l’implantation en cours d’un site d’enfouissement  de 150 000 tonnes d’amiante, porté par  la société Sotravest par le biais de sa filiale Axest, sur la colline du Sandholz sur le ban communal de Niederbronn-les-Bains, ne pourra que provoquer des externalités négatives supérieures aux bénéfices pour le territoire, ses habitants et ses acteurs.   

En ce sens, plusieurs considérations nous amènent à nous opposer face à ce projet :

Considérant qu’il s’agit en réalité d’un enfouissement irréversible de sacs plastiques d’amiante lié dans le sol et non un stockage réversible de ce déchet, ce site ne sera jamais remis en état un jour ;

Considérant qu’il n’y a pas d’alvéoles d’enfouissement étanche ou en coffrage bétonné, aucune assurance n’existe dans ce projet quant à la protection des eaux de ruissellement ;

Considérant que par ailleurs aucune preuve n’a été apporté par le pétitionnaire quant au caractère imperméable du site d’un point de vue géologique, ce projet ne donne aucune garantie de protection des eaux de ruissellement ;

Considérant qu’il y a une atteinte forte à l’image et l’attractivité dans le domaine du tourisme qui représente 15% des emplois (350 personnes) directs de la communauté de communes du Pays de Niederbronn-les-Bains, ce site d’enfouissement altère la démarche de développement économique en cours dans ce domaine ;

Considérant par la même aussi que le projet porte atteinte aux labellisations touristiques de la ville de Niederbronn-les-Bains, ce projet est notamment préjudiciable à l’écotourisme, vecteur de croissance pour la ville, en particulier, et pour sa région, en général ;

Considérant par la même aussi qu’il fait encourir un risque pour le Parc Naturel Régional des Vosges du Nord quant à la perte du label « Réserve Mondiale de la Biosphère », que ce projet a un impact négatif sur le rayonnement du SYCOPARC ;

Considérant que la capacité des lieux d’enfouissement actuels n’est pas encore utilisé entièrement, tant pour l’amiante des particuliers que pour l’amiante des professionnels, ce projet ne fait que renforcer une manière obsolète de retraiter l’amiante liée ;

Considérant que les progrès juridiques menés au niveau de l’Union Européenne tendent à faire reculer l’enfouissement d’amiante lié, avec pour objectif à terme de renoncer à cette méthode de retraitement, ce projet n’est plus en phase avec les solutions du futur ;

Considérant que ce projet ne correspond pas aux attentes des citoyens du territoire concerné, avec une première pétition réunissant 1675 signatures, 3 manifestations d’opposition réunissant à chaque fois entre 300 et 500 personnes, les délibérations des acteurs publics locaux, communes et parc naturel en opposition au projet, ce dernier ne correspond pas à la demande sociétale locale ;

Considérant que le site se situe dans une zone d’emplois sensible, avec notamment une entreprise travaillant pour l’industrie pharmaceutique, car le site est accolé à la zone d’activité du Sandholz qui comprend plusieurs centaines d’emplois, ce projet n’est pas adapté de par sa localisation ;

Considérant que le site se situe dans une zone de population sensible (complexe sportif communal avec piscine), avec par ailleurs les premières habitations à moins de 300m dont la Gendarmerie nationale, ce projet n’est pas adapté de par sa localisation ;

Considérant que le site est implanté en lisière de zone naturelle protégée, ce projet portera à moyen terme atteinte à la faune et à la flore dans ce secteur ;

Considérant, enfin, que la société De Dietrich Process Systems, présente sur le territoire de la communauté de communes de Niederbronn-les-Bains, a développé une solution de recyclage d’amiante sous toutes ses formes qui entre désormais dans sa phase d’application industrielle, ce projet d’enfouissement ne correspond pas aux technologies du futur pour le retraitement de ce déchet ; 

Considérant que le Conseil Régional, compétent en matière de déchets dangereux, n’a pas encore rendu son avis quant à ce projet, ce projet ne s’insère pas dans une approche fléchée de l’élimination de l’amiante ;

Nous pensons que ce projet est un non-sens économique, environnemental et éthique, alors même qu’une solution alternative locale se développe et que les acteurs du retraitement de l’amiante pourraient y trouver leur intérêt.   

Nous vous remercions pour l’attention accordée à ces informations en espérant qu’elles puissent désormais avoir une influence pour mettre un point final à ce projet.

Nous vous prions, Monsieur le Préfet, Monsieur le Président du Conseil Régional, de croire en l’assurance de nos respectueuses salutations.

 

Pour le collectif anti-amiante, 

Evelyne FUCH, Présidente de l'association HERON.

Victor VOGT, Conseiller communautaire du Pays de Niederbronn-les-Bains, Conseiller municipal de Gundershoffen.