Pétition fermée

Pour l'annulation de l'OQTF à l'encontre de Adelina et Kujtim

Cette pétition avait 1 996 signataires


Adelina et Kujtim sont originaires d'Albanie, ils ont souhaité venir en France afin de pouvoir vivre sans risque pour leurs vies et celle de leur fils.

Il persiste en Albanie certains codes coutumiers tel que le Kanun*
Un des usages controversés du Kanun est la gjakmarrje, littéralement la reprise par le sang : un meurtre doit être vengé par la mort d'un homme (de plus de 15 ans) de la famille du coupable.

Kujtim, originaire du district de Mirdita, au nord de Lezhé, seul garçon de sa famille, se retrouve confronté a une gjakmarrje a cause du geste impardonnable de son père.
Ce dernier, souhaitant laver l'honneur de sa famille, a commis l'impardonnable envers un de ses gendre
Son père fut arrêté, reconnu coupable et condamné a 15 ans de réclusion.
Au cours de son incarcération, un arrangement à été trouver avec la famille de la victime et une besa (une garantie de sécurité) fut accordée.
A la sortie de prison du père, la besa fut levée, la famille de la victime n'ayant pas renoncer a leur vengeance, Kujtim, tout comme son père, fut victime d'une tentative d'assassinat.

Entre temps, Kujtim a rencontré Adelina, l'amour de sa vie, avec qui il s'est marié, et qui était enceinte avant la levée de la besa.
Avec cette tentative d'assassinat, ils comprirent que la situation ne s'arrangerait pas, pire : ils risquaient leurs vies mais également celle de leur futur fils.
Ils décidèrent donc, de partir pour le seul pays qui, a leurs yeux leur permettrait de vivre en toute sérénité et sécurité, qui leur permettrait de travailler, gagner leur vie, avoir un logement décent et pour Adelina, de pouvoir entreprendre une formation dans un domaine qui la passionne depuis toujours : la gastronomie
Elle souhaite depuis son plus jeune age devenir chef de cuisine d'un restaurant gastronomique.

A leur arrivée en France, Kujtim a travaillé auprès d'associations humanitaires, pendant que Adelina a suivi des cours de Français, cours qu'elle a dû malheureusement stopper, car Nikola, leur fils, né en France est atteint d'une grave maladie, obligeant un suivi médical constant et une attention de chaque instant.
La France dont la réputation d'excellence médicale n'est plus a démontrer, leur permet de faire soigner leur fils dans de bonnes conditions.
Nikola qui a maintenant 1 an, doit prendre des médicaments 3 fois par jour, est suivi régulièrement par le service pédiatrique de l’hôpital Pellegrin.
Une opération, lourde, n'est a ce jour pas exclue.

Malheureusement, et bien que leurs vies soient menacées, que l'état de santé de leur fils nécessite des soins de qualités, ils n'ont pas obtenu de réponse favorable à leur demande d'asile.

A cause de la faute grave de son père, Kujtim, sa femme et son fils sont condamnés dans leur pays d'origine.

Adelina et Kujtim souhaite voir grandir leur fils en bonne santé, dans un pays qu'ils apprécient tout particulièrement, où leurs vies ne sont pas en danger et où ils souhaitent s'établir durablement.

--------------------------------------------------------------------
*Le Kanun, dont il existe plusieurs variantes et dont la plus connu est celui de Dukagjin , est surtout appliqué dans les montagnes du nord de Lezhé, dans le nord du pays.
Le Kanun régit tous les aspects de la vie quotidienne, de l’organisation de l’économie à l’hospitalité en passant par la famille, la place de l’homme et de la femme dans la société, le mariage, la gestion des bien communs… et surtout l’honneur personnel.
--------------------------------------------------------------------



Pierre compte sur vous aujourd'hui

Pierre FORET a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le préfet de la Gironde : Pour l'annulation de l'OQTF à l'encontre de Adelina et Kujtim”. Rejoignez Pierre et 1 995 signataires.