Asile : Je signe pour deux améliorations concrètes au Luxembourg

Asile : Je signe pour deux améliorations concrètes au Luxembourg

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Deux recommandations urgentes du LFR pour des progrès significatifs au Grand-Duché de Luxembourg à l’occasion de la journée mondiale des réfugiés

Recommandation 1

Problème : Après avoir subi des persécutions dans son pays d'origine, les violences de l'exil, monsieur S. a obtenu le statut de réfugié. Pourtant il n’est pas tranquille. L'insécurité règne toujours dans son pays. Il n'a pas eu la possibilité de satisfaire à toutes les exigences requises pour le regroupement familial dans le délai de trois mois fixé par le droit national luxembourgeois. Sa femme reste toujours là-bas en danger.

Solution : Mettre en œuvre l’engagement du gouvernement de porter à six mois après l’octroi du statut le délai légal pour introduire une demande de regroupement familial.

 
Recommandation 2

Problème : L’acharnement à vouloir transférer des demandeurs d’asile Dublin vers un autre Etat membre à l’issue d’un confinement éprouvant prolonge le sentiment d’insécurité et met en péril la santé mentale des exilés.

Solution : Annuler au moins les décisions de transferts Dublin pour toutes les personnes arrivées avant le 15 juin 2020.