SOUTIEN AU POMPIER NICOLAS B. QUI RISQUE LA RÉVOCATION APRES DES PROPOS CONTRE E. MACRON

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !


Comme vous le savez tous , suite à une vidéo sur Facebook, un pompier de l'Essonne risque la révocation.

En effet, mardi 15 octobre dernier, les Sapeurs pompiers de France sont montés dans la capitale, afin d'exprimer leurs revendications,leurs souffrances face aux agressions dont ils sont victimes lors de leurs interventions, de leur épuisement , ...Alors que la manifestation s'était déroulée sans aucune violence, quelques tensions entre pompiers et forces de l'ordre ont éclaté alors que certains pompiers du cortège ayant appris que notre délégation n'avait rien obtenu de nos dirigeants, avaient décidé de rejoindre le périphérique à pieds. 

C'est alors qu'une pluie de grenades lacrymogènes , de grenades de désencerclement et de tirs de flashball s'est abattue sur eux , mais aussi sur les riverains et touristes qui se trouvaient sur la place de la Nation , dans les cafés et brasseries de la place . Soudain tout le monde s'est mit à courir, les usagers du RER sortaient en courant car les gaz sinfiltraient par les bouches de ventilation...poussettes, personnes âgées,  touristes, tout le monde toussaient,crachaient, pleuraient,  suffoquaient....

Dans les heures qui ont suivi, bon nombre de vidéos venant de manifestants, de témoins et même de journalistes indépendants ont afflué sur les réseaux sociaux. Et une vidéo est sortie du lot, visionnée et publiée des milliers de fois, montrant un pompier de l'Essonne, Nicolas B. 11 ans d'ancienneté chez les sapeurs pompiers, blessé à la cuisse par un tir de flashball à bout portant, filmé et interrogé par un témoin.

Encore sous le choc de sa blessure à la cuisse par un tir de flashball , extrêmement déçu du manque de réponse du gouvernement, écoeuré par le traitement qui leur a été réservé par leurs collègues des forces de l'ordre, surpris aussi par les violences policières injustifiées suite à des ordres donnés et surtout sur le coup de tout ce flot d'émotions, il s'est exprimé avec le cœur , les yeux encore rouge suite au gazage intensif de la part des forces de l'ordre, et a proféré des insultes envers le président accompagnées d'un souhait de démission...il est évident que ces propos ont été tenus sur le coup de la déception et de la colère...

Suite à cette vidéo, ce pompier a appris un risque de sanctions très lourdes pouvant aller jusqu'à la révocation pour ses propos tenus.

  Le 22 octobre,  son état major l'a suspendu à titre conservatoire en attendant la décision du Tribunal administratif. 

Il a quand a lui exprimé ses regrets d'avoir tenu ses propos sous le coup évident de la colère mais aurait décidé de porter plainte pour violences policières ayant entraîné qq jours d'ITT.

�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️

En parallèle de cette pétition,  gardons en-tête qu'un autre pompier, lui basé à Dijon,âgé d'une cinquantaine d'années a certainement perdu un œil après avoir reçu les éclats d'une grenade lancée en l'air par les forces de l'ordre. Il va certainement également porter plainte et ne pourra certainement plus exercer son métier de pompier en missions opérationnelles.

D'autres blessés dont les medias n'ont quasiment pas parlé sont aussi à déplorer dans les rangs des pompiers.

�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️

Alors cette pétition est destinée à demander à Monsieur le President de la Republique ainsi qu'à Monsieur le Ministre de l'intérieur,  leur clémence pour Nicolas B. afin qu'il ne soit pas révoqué et qu'il garde son emploi.

�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️

JE GARDE EN TÊTE LES PROPOS DE NOTRE PRÉSIDENT, QUI SUITE À UNE PHOTO QUI AVAIT FAIT POLÉMIQUE SUR LAQUELLE IL POSAIT À SAINT MARTIN, AVEC DEUX ANCIENS DÉTENUS,CONDAMNÉS POUR BRAQUAGES ET TRAFIC DE DROGUE,DONT UN FAISANT UN DOIGT D'HONNEUR: " J'AIME CHAQUE ENFANT DE LA RÉPUBLIQUE, QUELQUE SOIENT SES BÊTISES". 

�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️

NOUS ESPERONS DONC PAR CETTE PÉTITION QUE MONSIEUR LE PRESIDENT AIMERA AUTANT CE POMPIER, ENFANT DE LA RÉPUBLIQUE,  AU SERVICE DE SON PAYS ET DE SES CITOYENS CHAQUE JOUR DEPUIS DES ANNÉES, AU RISQUE DE SA PROPRE VIE, ET QU'IL SERA AUTANT COMPRÉHENSIF ET CLÉMENT FACE À CETTE ERREUR DE LANGUAGE COMMISE SUITE À UNE GRANDE DÉCEPTION ACCOMPAGNÉE D'UNE BLESSURE. QUI MIEUX QU'UN POMPIER À L'IMAGE D'UN MILITAIRE,PEUT INCARNER UN ENFANT DE LA REPUBLIQUE AU SERVICE  DE CELLE-CI.

NOUS CITOYENS, DEMANDONS DONC LA PLUS GRANDE CLÉMENCE POUR NICOLAS B. AFIN QU'IL CONCERVE SON POSTE.

NOUS ESPÉRONS EGALEMENT UN MOT DE SOUTIEN POUR LE POMPIER DE DIJON BLESSÉ A L'ŒIL, DE LA PART DE NOTRE PRÉSIDENT ET DE NOTRE MINISTRE DE L'INTERIEUR, CAR SI CET HOMME LÀ PERD SON OEIL, IL NE POURRA PLUS JAMAIS EXERCER LE MÉTIER DE POMPIER.

�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️�️

SIGNEZ ET PARTAGEZ CETTE PÉTITION CAR EN TANT QUE CITOYENS, NOUS AVONS AU QUOTIDIEN BESOIN DE NOS POMPIERS,  QUI RISQUENT LEURS VIES CHAQUE JOUR POUR NOUS ,QUI SUBISSENT L'AUGMENTATION DU NOMBRE D'INTERVENTIONS ET LA DIMINUTION DES EFFECTIFS VIEILLISSANTS,  ET MAINTENANT ON NE LEUR DONNE PLUS QU'UN SEUL DROIT: SE TAIRE OU ÊTRE GAZÉS ET BLESSÉS...NOUS NE POUVONS PAS LES ABANDONNER .

SOUTENONS NOS SOLDATS DU FEU.