Affaire Théo: un viol accidentel, de qui se moque-t-on?

Affaire Théo: un viol accidentel, de qui se moque-t-on?

Le 2 février dernier, Théo a été interpellé à Aulnay-sous-bois par quatre policiers. Lors de cette interpellation, l'un d'eux lui a enfoncé de 10 cm une matraque dans le rectum provoquant de graves lésions, un traumatisme psychologique évident, et entraînant une incapacité totale de travail de 60 jours.

En dépit des évidences et du bon sens le plus élémentaire, l'IGPN a conclu à un acte involontaire, accidentel du policier. Il serait donc possible de violer un individu accidentellement!!  En rendant un rapport aussi peu crédible, aussi partial, l'IGPN vide la notion de viol de sa substance, se discrédite totalement et ouvre la voie à l'impunité la plus abjecte.

Il nous appartient de nous mobiliser, notamment en signant cette pétition, pour Théo et pour que le ministre de l'Intérieur, Monsieur Bruno Le Roux, désavoue l'IGPN dans l'affaire Théo et remette publiquement en cause la crédibilité et l'impartialité du rapport de l'IGPN qui retient la thèse grotesque de l'accident et non du viol.

 

This petition will be delivered to:
  • Ministère de l'Interieur
    monsieur le ministre de l'intérieur


    Arianne AJAVON started this petition with a single signature, and now has 623 supporters. Start a petition today to change something you care about.