Sauvons l'enseignement français à l'étranger

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


Monsieur le Ministre de l’Education Nationale,
Monsieur le Ministre de l’Europe et des affaires étrangères,
Monsieur le Directeur de l’Agence pour l’enseignement français à l’étranger,
Monsieur Frédéric Petit, Député des Français établis à l’étranger,

Les mesures budgétaires imposées à l’AEFE (Agence pour l’enseignement français à l’étranger) sont alarmantes. La suppression de 180 postes d’enseignants pour la rentrée 2018 inquiète fortement la communauté éducative française dans le monde entier. Pour 2019 et 2020, c’est encore 166 postes chaque année qui devraient être supprimés. On diminue ainsi fortement et durablement le nombre d'agents titulaires mis à disposition de l'Agence pour assurer ses missions de continuité de service public et de rayonnement de la culture française ; alors même que le réseau poursuit une croissance annuelle constante.


Ces fermetures auront également des conséquences financières importantes alors que les budgets des établissements ont été amplement fragilisés. Il faudra, en effet, embaucher des personnels sur contrat de droit local pour assurer les enseignements. Il s'agit là encore d'un nouveau transfert de financement vers les familles.


Pour 2019, au vu du nombre de postes à supprimer, il a clairement été annoncé que les suppressions ne se feraient plus seulement sur des postes vacants mais que les renouvellements de détachements des agents résidents pourraient être refusés.

Nous vous remercions donc de considérer l’octroi de crédits supplémentaires plutôt que leur réduction, et de permettre ainsi aux écoles françaises à l’étranger d’assurer leur rôle éducatif pour nos enfants, et aussi de contribuer pleinement à la politique d’influence française dans le monde via l’action la plus efficace, celle de l’éducation.

Nous vous prions de croire, Monsieur le Ministre de l'Education Nationale, Monsieur le Ministre de l'Europe et des affaires étrangères, Monsieur le Directeur de l'AEFE et Monsieur le député, en l’assurance de notre haute considération.



École Pierre et Marie Curie compte sur vous aujourd'hui

École Pierre et Marie Curie - HEIDELBERG a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Ministre de l'Education Nationale: Sauvons l'enseignement français à l'étranger”. Rejoignez École Pierre et Marie Curie et 231 signataires.