Pour la pérennisation et la professionnalisation des postes d'AVS au sein des écoles

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


Pour une école inclusive. Pour le maintien des AVS au sein des classes. Pour une pérennisation et une professionnalisation de ces postes.
Depuis la naissance d'Enza, nous nous battons au quotidien pour plus de justice sociale.
Atteinte de trisomie 21, notre fille (5 ans) a pu intégrer un établissement scolaire dès l'âge de 3 ans. Cette intégration a pu se réaliser grâce au soutien et à l'amour de sa famille mais également grâce à la prise en charge précoce d'une équipe de thérapeutes qui lui a permis d'évoluer rapidement dans ses acquisitions.
Pour sa première rentrée scolaire, Enza a bénéficié d'une AVS à temps partiel. Puis un temps complet a été octroyé en moyenne section. Cette année, son auxiliaire Adeline, personne investie et dévouée devait poursuivre le travail entamé : contribuer à l'épanouissement de notre fille au sein d'une classe, favoriser l'accès à la vie en collectivité, la soutenir dans ses apprentissages, l'amener vers plus d'autonomie.
Nous avons appris à la rentrée que le contrat d'Adeline prenait fin le 30 septembre et nous ne savons toujours pas si elle pourra continuer avec Enza. Pourquoi enlever des aides aussi précieuses ? Pourquoi stopper un accompagnement aussi efficace ? Non seulement nous réclamons le maintien des auxiliaires de vie scolaire dans les classes mais nous réclamons également la professionnalisation et la pérennisation de ces postes, éléments indispensables pour un bon suivi des enfants porteurs de handicap.
Nous appelons les personnes en charge de la petite enfance, les établissements scolaires, les parents d'élèves à œuvrer pour plus de justice sociale, pour une société inclusive. Contribuons à l'épanouissement de tous les enfants.

 



isabelle compte sur vous aujourd'hui

isabelle SHEEHAN a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Ministre de l'Education nationale: Pour la pérenisation et la professionnalisation des postes d'AVS au sein des écoles”. Rejoignez isabelle et 3 108 signataires.