Pour faire entendre les revendications des ASS et CTSS de l'Education Nationale !

Pour faire entendre les revendications des ASS et CTSS de l'Education Nationale !

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Intersyndicale des personnels sociaux MEN a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Ministre de l'Education Nationale

Monsieur le ministre de l'Education Nationale,

Les assistant.e.s et conseiller.e.s techniques de service social de l’Éducation Nationale se maintiennent en première ligne pour permettre au service public d’éducation d’exercer pleinement ses missions. Prévenir le décrochage scolaire, contribuer à la protection de l’enfance, prévenir et lutter contre les violences et le harcèlement, favoriser le lien école -famille et soutenir la parentalité, lutter contre les inégalités sociales et favoriser l'accès au droit, contribuer à l'inclusion des enfants et adultes en situation de handicap et aux besoins particuliers , lutter contre la précarité étudiante et la souffrance des personnels... autant de domaines sur lesquels les assistant.e.s et conseiller.e.s techniques de service social sont pleinement engagé.e.s malgré des moyens très insuffisants.

Aujourd’hui, face à la dégradation criante des conditions d’exercice et la charge de travail exponentielle pour répondre aux demandes tant des élèves, des familles, des étudiant.e.s que des personnels, les services sociaux de l’Education Nationale s’épuisent et attendent une réelle reconnaissance de leur expertise spécifique ainsi qu’une amélioration de leurs conditions de travail.

Une demande d’audience unitaire vous a été adressée en mars sans aucune réponse de votre part malgré plusieurs relances.

Nous demandons que nos représentants soient reçus comme demandé depuis plusieurs mois et que des mesures urgentes soient prise sur les revendications suivantes :

Moyens :

Un plan pluriannuel de recrutement pour le service social de la maternelle à l’université permettant a minima de respecter les revendications suivantes :

Pour le service social en faveur des élèves : 1 Assistant de service social pour 2 EPLE au maximum et des moyens spécifiques pour l’intervention en rep+ et en primaire

Pour le service social en faveur du personnel : un taux d’encadrement comparable à la fonction publique interministérielle et des moyens d’encadrement et logistiques (locaux, secrétariat) avec les frais de déplacement correspondants

Pour le service social en faveur des étudiants : 1 assistant de service social pour 5000 étudiants

Pour l’ensemble des services : un plan de titularisation pour les contractuelles et la création de postes de titulaires remplaçants.

Salaires :

La revalorisation des grilles de salaire au niveau de la catégorie A type pour les ASSAE et A+ pour les CTSSAE.

Le dégel du point d’indice et le rattrapage de la perte de pouvoir d’achat sur les dernières années.

S’agissant de la rémunération des contractuels :

Des contrats sur 12 mois incluant les vacances scolaires

Un traitement minimum sur l’échelon 1 des grilles ASSAE de catégorie A ainsi qu’une revalorisation salariale en fonction de l’ancienneté et le versement de l’indemnitaire

Indemnitaires :

La DGRH a présenté la revalorisation indemnitaire en 2020 comme une première étape pour tendre vers une convergence interministérielle. La deuxième étape doit être programmée au plus vite pour aboutir à un niveau indemnitaire correspondant à l’objectif affiché de convergence interministérielle.

La revalorisation des indemnités pour le corps des CTSS au regard des fonctions de responsabilités exercées.

Le versement de la prime REP+ en totalité pour les AS/CTSS exerçant en REP+

Promotion :

Une augmentation des taux de promotion :

Les taux de promotion sont trop faible pour permettre un déroulé de carrière sur deux grades pour tous : les modalités de reclassement en catégorie A avec la perte du grade ASP pour l’ensemble des agents concernés entraîne un vivier de promouvables trop important pour permettre d’accéder au grade 2 dans des délais acceptables

Conditions de travail :

Des dotations matérielles (PC, téléphone, clé 4G, imprimante, bureau équipé de mobilier adapté…) à la hauteur des besoins.

L’abondement des enveloppes pour les frais de déplacement en fonction des besoins ce qui n’est pas le cas actuellement. Les personnels en agglomération doivent être éligible aux frais de déplacement dès lors qu’ils sont amenés à se déplacer dans le cadre de leurs missions.

Secrétariat des services : augmentation des moyens en personnels administratifs distincts pour le fonctionnement de nos services

La circulaire de missions précise que les AS/CTSS doivent disposer de « de documentation professionnelle, de temps d'échanges et d'analyse des pratiques. ».

Il est indispensable que l’accès à la documentation professionnelle soit réel et traité à l’échelle du service.

La reconnaissance de l’impératif de temps d’échange et d’analyse de pratiques avec des budgets soient fléchés permettant l’intervention extérieure d’un professionnel qualifié pour animer ses séances qui doivent être régulières et accessibles à tous.

Formation :

Demande de formation spécifiques service social dans les plans académiques et nationaux de formation /accès aux formations avec nos partenaires extérieurs/ accès au congé formation

Formation qualifiante pour tous les CTSSAE lors de leur prise de fonction

Reconnaissance niveau de qualification/Reclassement professionnel/évolution de carrière :

Une réflexion sur les évolution de carrières au sein de l’EN (filière enseignante, administrative, personnel de direction…) au regard de la certification au niveau licence du DEASS et du reclassement en catégorie A.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !
Quand elle atteindra 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !