Pétition pour pouvoir choisir deux langues vivantes comme spécialités au lycée

Pétition pour pouvoir choisir deux langues vivantes comme spécialités au lycée

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
C M a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Ministre de l'Education Nationale

Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale,

Ancienne élève d’école publique, j’ai bénéficié d’un enseignement secondaire de qualité qui m’a permis de faire des études supérieures. Si j’ai eu cette chance, c’est parce que j’ai pu choisir une filière et des options qui me convenaient et qui étaient en adéquation avec mon projet d’avenir. Et si je m’adresse à vous via cette pétition, c’est parce que j’aimerais que tous les autres élèves bénéficient de cette même chance.

La réforme du baccalauréat supprime les filières L, ES et S (pour les lycées généraux) afin que l’élève puisse choisir ses enseignements de spécialités. Sur le papier, les élèves ont effectivement le choix de leurs options… En réalité, certains lycées proposent des cocktails de spécialités tout préparés à leurs élèves, spécialités qui reprennent souvent les filières L, ES et S. En outre, si d’autres lycées tentent de satisfaire les envies de leurs élèves, certains voient leur vœu refusé parce qu’ils ne peuvent pas choisir deux langues vivantes comme enseignement de spécialité. Pourquoi donc laisser penser aux élèves qu’ils ont le choix de leur spécialité alors que ce n’est pas le cas ? Et surtout, pourquoi interdire de choisir deux langues vivantes comme spécialité ? Prenons deux cas de figure (qui ne sont, en aucun cas, isolés) : si un élève veut poursuivre ses études en école de commerce, il doit maîtriser deux langues vivantes. Si un élève veut poursuivre dans une licence LEA (Langues Étrangère Appliquées), il doit également maîtriser deux langues vivantes. Comment arriver à une maîtrise équitable de ces deux langues vivantes si l’élève ne peut pas les prendre en enseignement de spécialité ?

Ludwig Wittgenstein, philosophe et mathématicien autrichien du 20e siècle à écrit dans Tractatus Logico-Philosophicus : « Les limites de mon langage signifient les limites de mon propre monde. ». Voulez-vous, Monsieur le Ministre de l’Éducation Nationale, « limiter […] le monde » de ces futurs élèves et les empêcher de choisir deux langues vivantes comme spécialité ?

Une ancienne élève, qui a étudié deux langues vivantes.

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !