Petition Closed

Giuseppe Belvedere est aujourd'hui l'objet d'une pétition mise en œuvre par le conseil du quartier Saint Merri dans le 4e arrondissement de Paris. Celle-ci réclame une prise en charge psychiatrique et médico-sociale de cet homme qui ne demande rien d'autre que de soigner et nourrir les pigeons.

Giuseppe n'est ni fou ni violent. Lorsqu'il crie sur les enfants (comme c'est mentionné dans la pétition des habitants du quartier), c'est parce que les enfants donnent des coups de pied aux pigeons et ne s'arrêtent pas malgré son intervention en ce sens. Giuseppe aime beaucoup les enfants, mais il tient à ce qu'ils soient élevés dans le respect des êtres vivants, quels qu'ils soient.

Il réclame depuis 8 ans la construction de pigeonniers que la mairie de Paris s'est engagée a mettre en place dans tous les arrondissements. Mais, elle n'en a fait construire que quelques uns dans certains arrondissements. Giuseppe Belvedere réclame que soit levée l'interdiction de nourrir les pigeons. Ils ne se regrouperont alors plus et resteront là où ils nichent. Giuseppe n'adhère pas à ces grands rassemblements. Il n'a pas le choix, car il refuse que ces oiseaux meurent de faim ou soient tués par l'homme parce qu'ils sont bannis. Il refuse que les bébés pigeons meurent par défaut de nourriture ou de soins. 

Avec ou sans Giuseppe, il y aurait autant de pigeons à Beaubourg, ceci est dû au fait que ce quartier est piéton, touristique et que les pigeons viennent y chercher à manger. 
En 2005, avant que Giuseppe aide les pigeons à vivre en les soignant et les nourrissant, il y avait 1500 pigeons à Beauboug (ces chiffres sont donnés par l'homme chargé a l epoque, par le centre pompidou de s'occuper du probleme pigeons) ils sont aujourd hui environ 300.

Le positionnement de Giuseppe ne vise pas seulement le soin à ces animaux mais aussi porte ce message que chaque être vivant a sa place et doit être respecté. 
Giuseppe est prêt à parler avec les autorités pour expliciter son positionnement. Il a des idées pour réduire le nombres des oiseaux: lever l interdiction, interdire les grands rassemblements d'oiseaux, laisser les personnes âgées nourrir les oiseaux en bas de chez eux, faire des pigeonniers contraceptifs, et laisser la poésie déambuler dans ce Paris parfois si individualiste et loin des valeurs de tolérance, et d'humanisme qui ont pu être portées par le passé. Giuseppe est prêt a discuter avec chacun, si on vient le voir sans agressivité.

Nous vous demandons de signer cette pétition pour défendre Giuseppe de la haine, pour que la mairie de Paris comprenne que Giuseppe est soutenu dans son action, pour invoquer la mairie à ne pas valider la haine de certains contre un homme qui serrait à abattre. Nous vous demandons de signer pour que Giuseppe ne soit pas injustement interné ou chassé de son quartier. 

Giuseppe n'est pas fou , Giuseppe n'est pas violent, il est humain, profondément.

Ecoutons-le tous: habitants, passants, élus.... pour que de vraies solutions soient trouvées et que puissent co-exister à Paris humains et oiseaux.

Les amis de Giuseppe https://www.facebook.com/Les.amis.de.Giuseppe

Letter to
Maire du 4ème arrondissement de Paris Monsieur Christophe GIRARD
Defendre Giuseppe Belvedere