PÉTITION CONTRE LES PROJETS DE LOGEMENTS DES MOURGUES ET LEURS VOIES D’ACCES

PÉTITION CONTRE LES PROJETS DE LOGEMENTS DES MOURGUES ET LEURS VOIES D’ACCES

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Geneviève ROTOLONI a lancé cette pétition adressée à Monsieur le Maire de Plan-de-Cuques et à

Dossier complet en pdf

- Introduction -

Le Plan Local d’Urbanisme intercommunal (PLUi) est un document de planification urbaine géré en grande partie par la Métropole. Il s’applique à une échelle plus large que celle du territoire communal. Il exprime un projet de territoire pour le futur, en réfléchissant ensemble au développement intercommunal, à travers une vision politique, stratégique et territoriale. Le PLUi intègre de nombreux thèmes tels que les besoins en logements, la qualité de la construction, la place de l’agriculture, la présence de la biodiversité, les déplacements quotidiens, le développement économique, les lieux de vie partagés, etc..
Dans le cadre de passation de cette compétence, l’état des lieux effectué par la commune et pour la métropole est donc nécessaire sur l’ensemble des thématiques précitées (logements, emplacements réservés, qualité de construction, agriculture, biodiversité, déplacements de population, développement économique …). Nous avons donc aujourd’hui la possibilité de nous exprimer sur certains points et notamment sur le projet de logements sociaux proposés par la commune dans le quartier des Mourgues avec leurs voies de circulation.


- Contexte -

Il est absolument primordial de garder en tête les projets existants dans ce secteur et en particulier celui de la LINEA (Projet qui s’inscrit dans le cadre de la grande trame de l’accessibilité métropolitaine et qui vise notamment à articuler le maillage des boulevards urbains avec le réseau routier).
Au vu des quotas de logements sociaux imposés par l’État, la commune s’était retrouvé dans la liste noire des communes carencées, pour en sortir et satisfaire la Préfecture, plusieurs projets de logements ont été imaginés et aujourd’hui c’est celui du Quartier des Mourgues qui nous intéresse.


- Description du projet -

Pour les différents projets proposés sur notre commune, un pourcentage de logements sociaux est déterminé pour garantir une mixité harmonieuse. Dans notre cas, tout le long de la LINEA et sur la totalité de la rive gauche, une zone à 100 % de logements sociaux est prévue avec des routes dessinées uniquement pour permettre une construction sans délais. Il est vrai que la Préfecture demande de plus en plus, devons-nous se débarrasser de cette pression sans réflexion ? Quel sont donc les plus-values de tels projets pour notre quartier et plus largement pour notre Commune, quand on nous parle de mixité, de cadre de vie, d’intégration et d’harmonie urbaine ? Estimons nous que les axes routiers du secteur sont en capacité de supporter une forte augmentation de fréquentation ?

Plans et Photos

- Analyse des problèmes -

Après un vif intérêt pour ce dossier, plusieurs problèmes ont fait surface, en voici la liste des principaux :

  1. Des constructions sans la moindre intentions de mixité et d’intégration (100% social).
  2. Aucunes études réalisées pour la faisabilité du projet (Intégration urbaine, analyse des sols …).
  3. Conflit de zonages, les bâtiments d’un tel projet devraient être en AU1 (Zone stricte avec obligation d’OAP*), or en réalité le quartier est en UP 3 (zone uniquement prévue pour du pavillonnaire).
  4. Les aménagements techniques sont ni existants, ni prévus (VRD).
  5. Voies d’accès programmées sont de taille insuffisante pour la circulation engendrée par de telles constructions, utilisant en partie des anciens emplacements réservés à d’autres projets abandonnés de plus petite taille (10 à 12 logements).
  6. Incohérences et non intégration logique avec le projet LINEA.

* : OAP (Orientations d’Aménagement et de Programmation)


- Conclusion -

Au vu de tous ces éléments, on ne peut que constater le manque de consistance et de sérieux d’un tel dossier. Si un projet immobilier doit être envisagé dans ce secteur, il faudra qu’il soit repensé de manière indissociable au projet LINEA avec des points de premier ordre, comme les accès et son intégration dans l’environnement pour respecter et valoriser au mieux ce cadre de vie auquel nous sommes très attaché.
Parce-que la loi nous permet aujourd’hui de nous exprimer sur la création et l’évolution des projets qui nous entourent, il est nécessaire de se mobiliser sur les points suivants :

  • NON à des immeubles 100 % sociaux mal pensés et symbolisant toutes les erreurs urbaines du passé.
  • NON à des projets sans études sérieuses concernant l’impact sur l’existant.
  • NON à une grosse augmentation de circulation dans notre quartier aux petits axes déjà saturés.
  • NON à des travaux pharaoniques dans ce petit secteur résidentiel.
  • NON à des projets Immobiliers qui viendraient surcharger de trop, le chantier de la LINEA déjà conséquent pour les habitants.
  • NON à la diminution excessive de nos espaces de verdure, troqués pour du béton.
  • OUI à des projets qui sont tournés vers l’avenir et le bien commun en respectant et valorisant les constructions existantes.
  • OUI à des projets décidés en concertation avec la population touchée.
  • OUI à Plan-de-Cuques, préservant sa qualité de vie, force de demain.

 

0 a signé. Prochain objectif : 200 !
Quand elle atteindra 200 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !