Pétition fermée
Adressée à Monsieur le Maire de Nice

Pour des cirques sans animaux!

2 192
signataires

Les cirques avec animaux sauvages à Nice ne se comptent plus: sur l'Esplanade Delattre de Tassigny et parfois au MIN s'installe régulièrement un chapiteau avec sa ménagerie d'éléphants, tigres, lions, zèbre, lama...

Sollicitons M. le maire de Nice et son conseil municipal afin de faire preuve de compassion et de justice à l’égard de ces animaux et de renoncer à recevoir les cirques avec animaux sur la commune de Nice!

Comment accepter à notre époque que, pour le seul divertissement des spectateurs, des animaux soient contraints de survivre dans un milieu parfaitement inadapté à leur nature? Pourquoi leur faire subir ces malheureuses conditions de vie si contraires à leurs besoins naturels?

La détention: une extrême souffrance psychologique

Enfermés, entravés, transportés et changés perpétuellement de lieux de séjour les animaux de cirque (nés ou non en captivité) n’ont aucun accès au bien-être.

L'exiguïté des cages, l'impossibilité de fuir, de former un groupe social équilibré et de développer une panoplie de comportements propres à leur espèce, sont autant de facteurs de souffrances qui rendent leur existence particulièrement pénible.

La violence et la cruauté du dressage: Comment obtenir d’un animal l’exécution d’exercices douloureux, contre-nature, sinon par la peur d’un supplice plus fort encore? Coups, punitions, privation de nourriture: c’est avec cet arsenal que les dresseurs contraignent les animaux à la soumission !

Ainsi, les instruments telle la pique employée pour soumettre les éléphants, sont-ils constamment utilisés afin de rappeler à l'animal les représailles violentes et douloureuses encourues en cas de refus de s'exécuter.

Dressés pendant des mois, voire des années, les animaux enchaînent les représentations parfois biquotidiennes dans le vacarme et la foule, sources de stress, de fatigue, de douleurs!

Quelles sont les conséquences sur les animaux ?
Manquant d’espace, privés de stimuli, les animaux développent rapidement une apathie physique accompagnée de déviances du comportement et même de névroses.

Les fauves font des allers-retours incessants dans leur cage, les éléphants se balancent en continu, les primates se lèchent compulsivement …

Face à ces conditions de détention et de coercition, certains animaux essaient de s’enfuir, d’autres deviennent extrêmement agressifs à l'égard des humains. Cela représente un grave danger.

Que dit la loi? Une réglementation très détaillée fixe les conditions de détention et d’utilisation des animaux dans les cirques Articles L214 du code rural: Arrêté du 18 mars 2011

article 9: «…Les animaux ne peuvent pas participer aux spectacles si:
- leur état de santé ne le permet pas;
- le type de participation est susceptible de nuire à leur état de santé...

article 34: «Au cours du dressage, ne doivent être exigées des animaux que les actions... que leur anatomie et leurs aptitudes naturelles leur permet de réaliser et entrant dans le cadre des possibilités propres à leur espèce. A cet égard, il doit être tenu compte de l'âge, de l'état général, du sexe….

Article 27: Les installations extérieures doivent être d'une taille suffisante et équipées de manière à permettre à tous les animaux d'évoluer conformément à leurs besoins. La nature du sol des installations extérieures doit être adaptée aux exigences de l'espèce, le cas échéant en fournissant des matériaux supplémentaires, tel du sable, de la sciure de bois ou de la paille.
Les installations extérieures doivent être équipées de manière à protéger les animaux des intempéries et d'un excès de rayonnement solaire dans la mesure où ceci est nécessaire à leur bien-être et qu'ils n'ont pas la possibilité de s'en protéger dans leurs installations intérieures.

Même si les réglementations exigées par la loi étaient respectées, elles seraient insuffisantes au bien-être des animaux.

De toutes façons elles ne le sont pas du fait de:

-la nature itinérante de ces établissements

-des espaces de détention insuffisants,

-des numéros contre-nature, sources de douleurs, voire d'arthroses

-de la rudesse du dressage.

Ainsi, on sait que de très vieilles éléphantes qui ont passé toute leur vie au cirque continuent à travailler, des tigres ont été dégriffés! Nous avons pu constater que les cages et enclos sont bien trop petits, que des animaux restent encagés en plein soleil sans eau! Par grande chaleur, les bêtes suffoquent, enfermées dans les camions! Ces manques d’attention ne sont-ils pas de la maltraitance?

Or: l’article L.214-3 du code rural stipule que: «Il est interdit d'exercer des mauvais traitements envers les animaux domestiques ainsi qu'envers les animaux sauvages apprivoisés ou tenus en captivité.»

Les articles du code pénal r 654-1 et r 521-1:« Le fait, publiquement ou non, d'exercer des sévices graves, ou de nature sexuelle, ou de commettre un acte de cruauté envers un animal domestique, ou apprivoisé, ou tenu en captivité, est puni de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 euros d’amende.»

 Le dressage et les performances demandées font endurer aux animaux de la souffrance physique et psychologique, ce sont des actes de cruauté infligés régulièrement !

Rappelons que la FVE – Fédération des vétérinaires d’Europe – qui représente 46 organisations dans 38 pays, recommande l’interdiction de l’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques à travers l’Europe.

N'oublions pas que certains vivaient en liberté et ont été capturés pour les cirques!

                      Prenons conscience de leur vie d'esclave !

Et les enfants? Un enfant de 6 ans m’a dit: «Ils sont en prison et ils n’ont rien fait!»

Ces spectacles avec animaux d’un autre temps, vont à l’encontre de l’éducation des enfants. Ils ne présentent aucun intérêt pour la connaissance! En découvrant ces animaux asservis exécutant des numéros ridicules, l’enfant n’apprend rien sur la vraie vie de l’animal mais on lui inculque le non respect des êtres plus faibles, de la protection de la Nature!

La désaffection croissante du public pour ces cirques mais de nombreuses personnes sont encouragées à s’y rendre encore car elles ont obtenu des billets d’entrée gratuits ou très réduits par des comités d’entreprise qui semblent ne pas trop se soucier d’éthique.

Il ne peut y avoir aucune excuse pour ce genre de maltraitance au 21ème siècle. L’utilisation d’animaux sauvages dans les cirques doit donc cesser.

Par ailleurs, il existe d’autres cirques, sans animaux, bien plus amusants et esthétiques et surtout, bien plus justes! Encourageons ces spectacles! Que la mairie offre plutôt ces billets d'entrée !

Mobilisez vous ! Pour dire non à la violence du dressage et à la captivité, refusez les cirques avec animaux ! Signez la pétition

Plusieurs villes françaises se sont déjà engagées dans cette voie éthique !

Il sera alors utile de créer un sanctuaire pour ces animaux à la retraite ce qui leur rendrait la paix et donnerait du travail à des humains !

 

A l’attention de Monsieur le maire de Nice :

                                  Monsieur,

    Nous souhaitons vous solliciter dans le but de ne plus accorder d’autorisation aux cirques avec animaux sauvages et donc de respecter les obligations de l’article L.214-1 du code rural stipulant que:« Tout animal étant un être sensible doit être placé par son propriétaire dans des conditions compatibles avec les impératifs biologiques de son espèce.»

Faites preuve de compassion et de justice à l’égard de ces pauvres bêtes!

De plus, la municipalité est garante de la moralité publique et la mise en spectacle d'animaux dans des conditions incompatibles avec leurs besoins biologiques et leur habitat constitue une atteinte aux valeurs de respect de la nature et de l'environnement protégée par notre constitution.

    Nous vous prions de bien vouloir agréer, Monsieur le Maire, l’expression de toute notre considération et de nos sentiments très attentifs.

                                             SIGNEZ la  pétition

   Merci à vous pour votre contribution, votre diffusion, et votre action.

 

 

 

Cette pétition a été remise à:
  • Monsieur le Maire de Nice

    collectif animalier du 06 a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 2 192 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Elisabeth compte sur vous aujourd'hui

    Elisabeth MICHAUDON a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le maire de Nice: Pour des cirques sans animaux!”. Rejoignez Elisabeth et 2 191 signataires.