Résilier le contrat de la cantine de Nanteuil Le Haudouin pour un nouvel appel d'offre

0 a signé. Allez jusqu'à 200 !


Pendant 15 jours en février notre Association l'APEN a été autorisée par Monsieur Le Maire à venir assister aux services de cantine afin de donner un avis sur la prestation alimentaire fournie par le prestataire actuel API.

Nous avons pu observer le processus allant de l'arrivée des enfants dans la cantine jusqu'au moment ou ils quittent la cantine, une fois l'estomac bien repu... Du moins c'est ce que l'on pensait au tout début de nos contrôles. Ce que nous avons vu ressemble plutôt à un début de cauchemar :

                - Des élèves qui ne prennent pas chaque élément du repas, qui repoussent ce qui ne leur paraît pas attirant, sans même envisager de le goûter.

                - Des élèves qui font le tri dans leur assiette et qui se contentent de picorer ce qui leur est le plus comestible.

                - Il y a aussi les enfants qui font du troc entre eux, ta salade de carottes râpées contre mon yaourt aux fruits et au final se retrouvent à manger l’un trois salades et l’autre quatre yaourts.

On découvre que les enfants ne reconnaissent pas les produits, certains en raison de mélange douteux, de cuisson particulière, de sauce trop épaisse ou d'apparence peu attractive.

On découvre des enfants qui manque de curiosité, qui ont peur que la viande soit autre chose que du poulet ou du bœuf et qui ouvrent des yeux horrifiés quand on leur dit que c’est du veau...

Au bout de 25 minutes, l’enfant se lève et va débarrasser son plateau. Il a mangé 60% de la nourriture qui était sur son plateau sachant qu'il n'a pas pris tous les choix qui était proposé.

Le prestataire cantine nous a dit à plusieurs reprises avec sa diététicienne que nos enfants mangeaient bien, que tout était contrôlé selon des normes officielles, équilibré et sain.

NOUS  SOMMES  RAVIS  DE  SAVOIR  QUE  LA  QUALITÉ  DE  CE  QUI  PART A  LA  POUBELLE  EST  EXCELLENTE…

Le constat concernant la nourriture proposée par le prestataire API n'est guère plus optimiste :

                - trop de crudités mélangés avec des crèmes et des jus épais

                - aucun produit brut mais toujours des salades composées à l'apparence douteuse

                - trop de produits sont représentés le lendemain sous un aspect différent et souvent en remplacement du choix initial... Bizarrement la soupe de carottes/tomates est apparut un lendemain où presque aucune entrée de la salade de carottes et tomates avaient été consommées

                - aucun produit fait MAISON pour les repas sans viande

Nous avons confié les menus des 6 dernières semaines de la société API à des diététiciens professionnels et à des prestataires concurrents sans leur préciser notre commune et sans leur précisez l'identité d'API... Le retour est unanime : 90% de la nourriture présentée aux enfants est d'origine industrielle alors qu'API prône le fait MAISON pour 70% de sa prestation... Le compte n'est pas du tout bon !!! Et des questions se posent :

* Avons-nous la traçabilité des produits ? Bio, Local, national, européen ?

* Connaissons nous le pourcentage réel de "fait maison" dans un cycle de menu ?

* Le prestataire fournit-il les fiches recettes des plats "faits maison"  et on t 'elles été vérifiées ?

* Pourquoi les menus végétariens sont ils identiques toutes les 2 semaines ?

 Monsieur le Maire, nous demandons un retour à une alimentation ou les produits bruts sont remis en valeur, sans transformation, sans bain de sauce, sans cuisson excessive qui dénature le goût,.

Nous avons fait la demande auprès des enseignants d'intégrer tous les mois un cours sur la découverte du gout et de faire représenter un panel d'enfant aux prochaines commissions menus.

Nous souhaitons un espace de cantine plus propice à un moment convivial, plus adapté avec un service moderne, avec des buffets mobiles ou des bars à salade ou des self qui font grandir et qui responsabilisent nos enfants.

Le repas prévu par le prestataire est mis en place par un nutritionniste et présente toutes les valeurs ajoutées nécessaires à l'enfant pour sa croissance et son équilibre journalier MAIS ce repas n'est plus équilibré à partir du moment où il ne convient plus à l'enfant qui se prive d'une partie de ce qu'on lui propose et les conséquences ne sont pas négligeables :

                → Alimentation journalière incomplète

                → Manque de force à partir de 14h car peu mangé

                → Tendance à somnoler

                → Troubles de l'écoute et de l'attention

                → Enfants non opérationnels éducativement parlant

Vous le savez tous pour certains enfants le repas du midi servi à la cantine est parfois le 1er de la journée.... On entend même des fois dire que c'est le seul !!!

Monsieur le MAIRE, nous vous demandons dans les plus brefs délais de dénoncer le contrat avec la société API et de lancer un nouvel appel d'offre.

Nous vous demandons la création d'une commission extra communale composée des élus, des parents d'élèves et des professionnels de notre cantine pour mettre en place NOUS MEME et non un organisme d'état un cahier des charges adapté à une cantine moderne.

Nous sommes conscient que la municipalité n'a pas les moyens financiers pour se payer la cantine plus moderne mais assurer à nos enfants une alimentation saine, variée et équilibrée tout au long de leur vie d'écolier est une priorité sur laquelle aucune municipalité ne peut faire l'impasse.

Nous avons 5 mois pour présenter aux enfants pour la rentrée de Septembre 2018 une cantine mieux décorée, plus accueillante avec des couleurs vivifiantes, agréable, conviviale et une alimentation avec des produits simples et des choix multiples.

Notre priorité est unanime : Il faut FAIRE DU REPAS DES ENFANTS UN MOMENT DE "RAVISSEMENT" ET NON UNE CONTRAINTE...

AIDEZ NOUS EN SIGNANT CETTE PÉTITION.... MERCI



APEN compte sur vous aujourd'hui

APEN a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Maire de Nanteuil Le Haudouin: Résilier le contrat de la cantine de Nanteuil Le Haudouin pour un nouvel appel d'offre”. Rejoignez APEN et 125 signataires.