Pour l'interdiction des écrans publicitaires à Paris Ouest La Défense

0 a signé. Prochain objectif : 100 !


Le règlement local de publicité intercommunal qui concerne les 11 communes de notre territoire prévoit l'autorisation de plusieurs dizaines de panneaux publicitaires, dont plusieurs écrans. 

La publicité est une pollution visuelle et naturelle sans précédent. Aujourd'hui, près d'un quart du papier consommé en France est dédié à la publicité, qu'elle soit publique ou non. Plusieurs milliers d'arbres sont abattus dans le seul but de nous donner envie de consommer des produits, qu'ils soient utiles ou non. Quel que soit vos revenus, vous serrez soumis à cette pression permanente, idéalisant une vie parfaite basée sur la consommation de biens dont vous n'avez pas forcément besoin. 
Mais cette délibération prévoit en plus plusieurs écrans publicitaires. Ces écrans, extrêmement coûteux à élaborer, sont également très polluants : chaque écran, à lui seul, consomme autant  d'énergie que 3 familles réunies. A quoi bon demander aux citoyens de s'engager dans la transition énergétique, de lutter contre le gaspillage, si leurs municipalités ne donnent pas l'exemple ? 
A l'heure de la mobilisation internationale citoyenne pour le climat, la promotion d'un consumérisme inutile ne doit pas figurer au menu des politiques publiques. Chaque écran contribue à la tentation, et contribue à la destruction du commerce de proximité. Nous devons agir pour empêcher cette gabegie.