NE LAISSONS PAS LES MAIRES FAIRE CE QU’ILS VEULENT : RESPECT POUR NOS DISPARUS

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !



Bonjour avant tout madame, mademoiselle, monsieur Vous est-il possible de m'aider dans mon 'HISTOIRE' hélas vraie, mais pas aussi émouvante que certaines télévisées ? Pas de trêve dans mon action en réparation. Je vais, pour appuyer l'action d'un Avocat, envoyer incessamment un ultimatum (accompagné de la pétition) au maire de Chabreloche (Puy de Dôme) et à son Conseil municipal, mais également au Premier Ministre, au Préfet et à d’autres institutions, médias….
Je recherche le maximum de signatures qui pourront nous aider, ma famille et moi, à obliger ces élus à appliquer ENFIN le règlement du cimetière municipal, la législation nationale applicable aux LIEUX DE DISPERSION, anciennement appelés Jardin du Souvenir. Mais également et surtout à respecter les cendres de maman dispersées (avec l'autorisation du maire CONTRE ma volonté en juin 2013. Le maire de CHABRELOCHE a commis une faute de nature à engager la responsabilité de la municipalité, Arrêt de la Cour Administrative d’Appel de Lyon daté du 12/01/2017). Maintenant, il nous faut l’obliger à respecter les législations concernant le cimetière de sa commune et qu’il respecte ENFIN notre maman. Nous n'aurions JAMAIS imaginé que notre maman termine son parcours de centenaire dans la fosse commune et qu'elle soit si méprisée par ceux qui se disaient ses amis ! Elle avait, dans cette petite ville, crée un groupe folklorique de plus de 60 participants, composé des danses. 1° prix de conservatoire de violon elle était membre de la SACEM. Elle avait également pris des cours de chant avec Ninon Vallin, de danse avec Rolland Petit. Elle avait crée la bibliothèque municipale, un cours de gymnastique volontaire (gratuit) pour adultes. Elle était Officier dans l'Ordre des Palmes Académiques, membre fondateur puis bienfaiteur d'un orphelinat national.
Ce lieu n’a JAMAIS été fleuri par la commune seule habilité à déposer des fleurs, il n’y a AUCUNE plaque indiquant le nom de la personne dont les cendres ont été dispersées, un banc en BETON est installé au centre de ce bout de terre non entretenu afin que les personnes fatiguées puissent se reposer.



Michel compte sur vous aujourd'hui

Michel EYCHENIE a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le maire de CHABRELOCHE (Puy de Dome): NE LAISSONS PAS LES MAIRES FAIRE CE QU’ILS VEULENT : RESPECT POUR NOS DISPARUS”. Rejoignez Michel et 38 signataires.