Liberté pour El Mahdaoui Hamid

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !


«Non-dénonciation d’un crime portant atteinte à la sûreté de l’état». C'est pour cela que le Hamid El Mahdaoui a été condamné à trois ans de prison ferme et sept ans d'interdiction d'exercer son métier de journaliste.

Le journaliste a reçu un appel d'un inconnu lui indiquant qu'il allait introduire des armes légères, des munitions et des chars Russes au Maroc.


Est ce qu'une personne qui ne peut acheter une voiture, peut acheter des chars dont le coût unitaire est de plusieurs millions de dollars?

Ne pensez pas à la réponse, dénoncez uniquement!

Si on suit cette logique, on devrait interdire la liberté d’expression à toute personne souffrant de troubles psychiatriques, ou mettre tous les Marocains en prison.

Le journaliste Hamid El Mahdaoui est en prison pour avoir fait correctement son travail, l'intégrité de la personne n'est plus a prouver, son innocence est évidente!

Nous demandons un procès plus équitable pour démontrer l'indépendance de la justice au Maroc.



Naoufel compte sur vous aujourd'hui

Naoufel Morai a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le juge d'appel: Liberté pour El Mahdaoui Hamid”. Rejoignez Naoufel et 335 signataires.