Loi travail : pour un vrai débat de fond

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Monsieur le Député,

Lors de la campagne pour les élections législatives dans la 10ème circonscription vous avez, notamment, proposé de créer :
=> Des comités de citoyens au niveau de la circonscription,
=> Des points de rencontre entre les candidats ayant retenus plus de 5% des voix.
Ces deux propositions représentent un renouveau démocratique important.En attendant la mise en place concrète, nous nous permettons de faire le relais de citoyens militants de la France Insoumise sensibles au thème de la loi travail.

Le gouvernement souhaite passer en force pour adopter une réforme du code du travail pourtant largement contestée.
Le projet applique point par point la feuille de route du Medef : facilitation des licenciements, extension des contrats précaires, recours au référendum d’entreprise pour marginaliser les syndicats, réduction des recours des salariés face aux abus des employeurs…
Ces dispositions, prises au nom de l’emploi, ne feront qu’aggraver l’insécurité du travail.
=> Elles doivent faire l’objet d’un véritable débat public.
Comme le montrent les enquêtes d’opinion, une majorité de Français s’inquiète de ce projet et s’oppose à son adoption par ordonnances.

Monsieur le Député, vous êtes acteur de ce processus. L'Assemblée Nationale ne doit pas être une simple Chambre d’enregistrement, adoptant des textes d’une telle importance sans discussion.
C’est pourquoi, nous vous incitons à voter contre la loi d’habilitation autorisant le gouvernement à légiférer par ordonnances.
Votre vote, et le rejet de la procédure d’ordonnances, représenteront un sursaut démocratique salutaire et permettront d’ouvrir un véritable débat public sur l’avenir du travail dans nos sociétés.

Bien Cordialement.



France Insoumise Ouest Lyonnais compte sur vous aujourd'hui

France Insoumise Ouest Lyonnais a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur le Député Gassilloud: Loi travail : pour un vrai débat de fond”. Rejoignez France Insoumise Ouest Lyonnais et 95 signataires.