Non à la délocalisation des 115 postes des salariés de Roquette Lestrem.

0 a signé. Prochain objectif : 1 000 !

cfdt LESTREM
cfdt LESTREM a signé la pétition


La société Roquette envisage de délocaliser 115 postes de l’usine de Lestrem vers la métropole Lilloise.
Cette vague de délocalisation est sans aucun doute la première d’une liste préétablie par la direction de Roquette. L’objectif clairement affiché de la direction générale du groupe est de transformer Lestrem en un site purement industriel avec le départ d’une très grande partie de ses salariés.e.s. des fonctions tertiaires vers la métropole lilloise.
Les impacts locaux à court, moyen et long terme pour les communes de ces délocalisations seront :
• Un assèchement du bassin d’emploi,
• Une baisse de l’activité économique,
• Une diminution de la fréquentation des commerces, des écoles, des administrations, etc...
• Une baisse importante du nombre d’habitant.e.s,
• Un appauvrissement global du territoire,
• etc...
Aujourd’hui Roquette Lestrem compte environ 2700 salarié.e.s sans compter les emplois induits ; demain, l’effectif risque d’être divisé par deux.
L'impact écologique sera aussi très important avec une augmentation du nombre de véhicules se déplaçant vers LILLE, ce qui augmentera la pollution et les bouchons.