Pour la valorisation de la place Saint Sernin de Toulouse et la sauvegarde de son site archéologique bimillénaire

Reasons for signing

See why other supporters are signing, why this petition is important to them, and share your reason for signing (this will mean a lot to the starter of the petition).

Thanks for adding your voice.

Anthony BISCAIA
2 years ago
Je signe pour préserver et mettre en valeur les vestiges antiques de la place Saint-Sernin de Toulouse.

Thanks for adding your voice.

Claude LITSCHGI
2 years ago
Sauvegardons notre place !

Thanks for adding your voice.

Patricia GROS
2 years ago

STOP à la destruction de notre patrimoine français, défendons les vestiges de notre passé .

Thanks for adding your voice.

Stéphane ZURDO
3 years ago
J’aime ce monument

Thanks for adding your voice.

Genevieve LARDON
3 years ago
Vital de mettre au jour, en lumière, toute la richesse et la diversité des richesses archéologique de TOULOUSE d'un passé si riche...

Thanks for adding your voice.

Magali ANGLES
3 years ago
Odette ANGLES

Thanks for adding your voice.

sophie SERARD
3 years ago
Il faut préserver le patrimoine qui reste aujourd'hui un moteur économique essentiel face à la pauvreté industrielle.

Thanks for adding your voice.

pierrette CARLIER
3 years ago
Au moment où est maltraitée la religion catholique, Il serait mal venu de faire disparaître les vestiges de notre civilisation. Nous en avons besoin et nos enfants encore plus. C'est bien de construire des mosquées mais il faut aussi préserver notre patrimoine culturel.

Thanks for adding your voice.

Anthony CAZAUX
3 years ago
JE souhaite préserver et découvrir l’histoire de la belle Toulouse !

Thanks for adding your voice.

marie-josèphe COSTA
3 years ago
Au moment ou la transmission est considérée comme indispensable à l'équilibre sociétal, la culture une nécessité individuelle pour avancer, l'histoire un respect du passé, on ne peut qu'attribuer aux incompétences des édiles la gestion de l'urbain qui est pourtant un bien collectif des citoyens...Il faudrait susciter une formation professionnelle pour les gestionnaires des villes, politiques et techniciens...