Victoire

POUR DES CIRQUES SANS ANIMAUX A DREUX ET PARTOUT EN FRANCE

Cette pétition a abouti avec 1 208 signatures !


Monsieur le Maire de DREUX 

Vous-mêmes et vos équipes accueillez plusieurs fois par an, des cirques avec des animaux, sur le parking jouxtant le cinéma, sans un seul brin d’herbe. Et notamment en ce mois d’Octobre, très certainement parce que vous pensez qu’il est de votre devoir d’éduquer nos jeunes enfants à la vision des tigres dans leur prison, des chameaux et dromadaires mâchouillant tristement de la paille, des zèbres blessés aux pattes se balançant  dans leur enclos, et d’autres animaux prisonniers à vie. 

Je vous écris pour vous demander de mettre en place une interdiction des cirques avec animaux sauvages dans votre commune.

 Les animaux sauvages utilisés par les cirques sont constamment trimbalés d'une représentation à une autre dans un environnement où leurs besoins les plus élémentaires ne peuvent être satisfaits. 

Plus de 90 pour cent du temps, ils sont enfermés dans des wagons pour « bestiaux », ou des enclos temporaires stériles, et peuvent être battus et punis dans le cadre de méthodes de formation inhumaines. Cela n'a rien d'un « divertissement ». 

Les animaux sauvages dans les cirques sont privés de tout ce qui est naturel et important pour eux. Ils ont leur âme brisée et sont isolés, enchaînés, seuls, dégradés et désœuvrés. Les comportements tels que faire les cent pas, mordre les barreaux, tourner en rond et l'automutilation sont fréquents chez les animaux du spectacle. 

Il est maintenant reconnu que ce comportement névrotique est causé par la captivité et un mode de vie artificiel. Parce que les animaux ne font pas naturellement de la bicyclette, ne se tiennent pas sur leur tête, ne font pas l'équilibre sur des ballons ou ne sautent pas à travers des cerceaux de feu, les entraîneurs utilisent des fouets, colliers serrés, muselières, matraques électriques, baguettes avec crochet et autres outils douloureux pour les forcer à effectuer leur spectacle. La punition physique a longtemps été la méthode standard de formation pour les animaux dans les cirques. 

L'utilisation d'animaux dangereux dans les spectacles menace également la sécurité du public et met en grand danger les enfants. Les animaux en captivité sont connus pour « craquer » sous la pression. Il y a eu des dizaines de morts et de blessés humains documentés attribuables aux animaux détenus dans les cirques ou d'autres environnements de captivité. 

 En votre qualité de maire et selon l'article 211 du Code Rural, vous avez le pouvoir de prendre des mesures de nature à prévenir les risques pour la sécurité des personnes que peut présenter la présence d'animaux sur le territoire de votre commune et ainsi refuser l'installation d'un cirque détenant des animaux d'espèces non domestiques. Un nombre croissant de villes et pays dans le monde ont restreint ou interdit l'utilisation d'animaux pour l'amusement tels que le Royaume-Uni, la Suède, le Danemark, la Finlande,l'Autriche et l'Inde. Les temps ont changé. Il n'est plus acceptable de traiter les animaux comme des objets pour notre amusement. Et que nous pouvons apprendre autres choses à nos enfants que maintenir des animaux en captivité POUR NOTRE SEUL PLAISIR. 

J'espère que vous êtes d'accord et que vous allez donner l'exemple à suivre pour les autres villes de France en refusant d'accorder des permis pour les cirques d'animaux sauvages sur le territoire public. 

Je vous remercie de prendre cette décision progressiste. 

Dans l'attente de votre réponse, veuillez agréer, Monsieur HAMEL, mes salutations distinguées.

 



POUR DES CIRQUES SANS ANIMAUX compte sur vous aujourd'hui

POUR DES CIRQUES SANS ANIMAUX a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Gérard HAMEL Maire de DREUX: POUR DES CIRQUES SANS ANIMAUX A DREUX ET PARTOUT EN FRANCE”. Rejoignez POUR DES CIRQUES SANS ANIMAUX et 1 207 signataires.