Annuler la nomination de Marie Grégoire comme PDG de BAnQ

Annuler la nomination de Marie Grégoire comme PDG de BAnQ

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !

Guy TEASDALE a lancé cette pétition adressée à Monsieur François Legault, Premier Ministre du Québec

Bibliothèque et Archives nationales du Québec (BAnQ) fédère les Archives nationales, la Bibliothèque nationale et la Grande bibliothèque. C’est l’institution responsable de la collecte, de la préservation et de la diffusion des patrimoines documentaires et archivistiques du Québec. BAnQ est la mémoire du Québec, pour le présent comme pour les générations à venir.

BAnQ, c’est 2,9 millions d’imprimés, plus de 400 000 livres numériques, 68 km d’archives, 18,4 millions de fichiers de collections patrimoniales numérisés, 2 millions de visites et 7,7 millions de visites virtuelles, 5,7 millions emprunts de documents, un programme d’animation et d’apprentissage, un rôle conseil de premier ordre pour la communauté des centres d’archives et des bibliothèques, un budget annuel de plus de 90 millions de dollars, un déficit cumulé de plus de 40 millions de dollars et 700 employé.e.s au service de la population. (Bibliothèque et Archives nationales du Québec. « Rapport annuel d’activités 2019-2020 ». Montréal: BAnQ, 2020, p.18, 35, 69-70 https://www.banq.qc.ca/documents/a_propos_banq/rapports_annuels/BAnQ_RapportAnnuel_2019-2020.pdf

BAnQ fait face à des défis documentés: la transition numérique qui implique la révision des lois sur les archives et sur le dépôt légal, le renouvellement des infrastructures informatiques qui sont obsolètes, l’utilisation responsable de l’infonuagique, la numérisation des collections, l’implantation d’un dépôt numérique fiable, etc.

Ce ne sont pas seulement des ressources budgétaires additionnelles qui sont attendues à BAnQ, c’est aussi le développement d’une vision forte en phase avec les meilleures pratiques à l’échelle internationale. La personne occupant cette haute fonction doit posséder les compétences avérées et une expérience confirmée. Il ne s’agit aucunement d’un poste honorifique. « Être bien entouré » de bibliothécaires et d’archivistes de talent n’est plus suffisant. BAnQ, comme les autres institutions comparables dans d’autres sociétés, doit compter sur un leadership fort d’une personne qui a l’expertise et les qualifications véritables pour affronter ces défis et l’amener avec toutes ses équipes dans la culture numérique, au service des citoyens et des citoyennes du Québec.

Le 7 juillet dernier, le conseil des ministres du Québec a nommé Madame Marie Grégoire PDG de BAnQ. Sans enlever quoi que ce soit à Madame Marie Grégoire (https://www.emplois-superieurs.gouv.qc.ca/Nominations/Communique/2021-07-07/Notes-Biographiques/Marie-Gregoire/11852 force est de constater qu’elle ne répond pas aux qualifications exigées par la fonction, tant en ce qui concerne ses connaissances et son expérience en gestion que dans les domaines de la bibliothéconomie, des sciences de l’information et de l’archivistique.

Ainsi, nous demandons d’annuler la nomination de Madame Marie Grégoire au poste de présidente-directrice générale de BAnQ. La personne nommée doit être apte à diriger cette institution phare pour le Québec et maîtriser les enjeux auxquels font face les bibliothèques et les centres d’archives.

0 a signé. Prochain objectif : 2 500 !
Quand elle atteindra 2 500 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être reprise par les médias et journaux locaux !