Adressée à Monsieur Emmanuel Macron Président de la République

Pour la ratification du Traité d'Interdiction des Armes Nucléaires

0

0 signature. Allez jusqu'à 1 500.

                    

                                        LETTRE OUVERTE

                                                    à

                         Monsieur le Président de la République

                       Pour la Ratification du Traité d'Interdiction                                                              des Armes   Nucléaires

 

                      Monsieur le Président,

                      Le 7 juillet 2017, 122 Etats membres de l'ONU sur 192 ont adopté un Traité d'Interdiction des Armes Nucléaires. C'est un évènement politique et humain considérable car pour la première fois, les pays non dotés de l'arme nucléaire qui subissent le pouvoir exorbitant des pays qui en sont dotés ont osé affirmer collectivement la nécessité de sortir de la logique de la terreur nucléaire.

                      Ils ont osé affirmer que le monde serait beaucoup plus sûr si plus aucun pays dans le monde ne pouvait se réserver le privilège de tuer des millions d'humains et de rendre la planète inhabitable. Ils ont affirmé que la construction de la paix et de la sécurité planétaire serait bien plus facile si la puissance des Etats ne reposait pas sur leur capacité de meurtre à  grande échelle.

                      Ce Traité du 7 juillet 2017 est soutenu par la société civile dans de nombreux pays. Les mouvements pacifistes dans le monde entier ont mené un long combat pour obtenir cette interdiction. Il est soutenu par les mouvements féministes qui s'opposent à la violence nucléaire exercée contre les populations et qui savent que le surarmement renforce l'hégémonie des phallocrates. Nous ne pouvons accepter que ce soit le pouvoir de mort qui fonde la suprématie des Etats et qui leur permette de siéger au conseil de sécurité.

                      A notre grand regret, le gouvernement français ne semble pas disposé à ratifier ce Traité. Il veut garder son arsenal nucléaire dit de dissuasion, soit-disant pour nous protéger et en réalité pour rester une puissance internationale. Or, l'arme nucléaire en signe de prestige n'apporte aucune sécurité.

                       Il est évident que le traité de non-prolifération ne peut être respecté puisque les relations internationales sont prises dans une logique de surenchère de dangerosité pour impressionner les ennemis supposés.

                       Cette spirale nous rapproche de plus en plus de l'apocalypse nucléaire dont le risque est évalué par les spécialistes, en fonction des tensions géopolitiques actuelles, comme très élevé et même plus élevé que durant la Guerre Froide.

                       Comment peut-on affirmer que la course à l'armement assure la paix ? Ne serait-ce que sur le plan intérieur, le stockage des armes nucléaires nous rend vulnérables aux attaques terroristes et aux détournements de matières radioactives.

                       Monsieur le Président, vous vous êtes engagé fortement en faveur de l'Accord de Paris sur le climat en disant que l'avenir de la planète doit primer sur les intérêts particuliers des Etats. Cette priorité à l'avenir de la planète s'applique, ô combien, en matière de désarmement nucléaire !

                       Nous vous conjurons de ratifier l'interdiction des armes  nucléaires  pour stopper la surproduction absurde des machines de mort, pour stopper la logique qui nous mène à un désastre humanitaire et écologique immense.

                        Nous savons qu'il faut beaucoup de courage à un Chef d'Etat pour renoncer à son arsenal nucléaire mais c'est un acte fondateur pour construire un monde véritablement en paix et en sécurité.

                        C'est à la France, pays des Droits de l'Homme, de donner un nouvel élan à la Charte des Nations Unies qui invite les membres de l'ONU à régler leurs différends internationaux par les moyens pacifiques afin que la paix et la sécurité internationales ne soient pas mises en danger.

                         Dans l'espoir que vous entendrez la voix des peuples qui est aussi celle de la sagesse, nous vous prions d'agréer,  Monsieur le Président, nos salutations citoyennes et respectueuses.  

      La Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté   

                                                               Section française

 

 

          OPEN LETTER

           to

          The President of the French Republic

          For the ratification of the Treaty on the

          Prohibition of Nuclear Weapons

 

          Mister President,

 

          On July 7, 2017, 122 United Nations member states out of 192 adopted a Nuclear Weapons Treaty. This is a considerable political and human event, for the first time the non nuclear-weapon countries that are under the exorbitant power of the countries that have them have dared collectively affirm the need to break the logic of nuclear terror.

          They dared to say that the world would be much safer if no country in the world could reserve the privilege of killing millions of people and making the planet uninhabitable. They asserted that building peace and global security would be much easier if the power of states was not based on their capacity for large-scale murder.

          This Treaty of 7 July 2017 is supported by civil society in many countries. Peace movements around the world have waged a long struggle to obtain this ban. It is supported by the feminist movements which oppose the nuclear violence against the populations and who know that the overarmament reinforces the hegemony of the phallocrates. We can not accept that it is the power of death that establishes the supremacy of states and allows them to sit on the Security Council.

          To our great regret, the French Government does not seem disposed to ratify this Treaty. He wants to keep his nuclear arsenal called deterrent, supposedly to protect us and in reality to remain an international power. Nuclear weapons are a sign of prestige and provide no security.

          It is clear that the non-proliferation treaty can not be respected since international relations are taken in a logic of dangerousness in order to impress the supposed enemies.

          This spiral brings us closer and closer to the nuclear apocalypse whose risk is assessed by specialists, according to the current geopolitical tensions, as very high and even higher than during the Cold War.

          How can we say that the arms race ensures peace ? Even at the domestic level, the storage of nuclear weapons makes us vulnerable to terrorist attacks and the diversion of radioactive materials.

          Mr. President, you are strongly in favor of the Paris Climate Agreement, saying that the future of the planet must take precedence over the particular interests of states. This priority in the future of the planet applies, how much, in terms of nuclear disarmament !

          We urge you to ratify the Prohibition of Nuclear Weapons to stop the absurd over production of the machines of death, to stop the logic that leads to an immense humanitarian and ecological disaster.

          We know that it takes a lot of courage for a Head of State to renounce his nuclear arsenal but it is a founding act to build a truly peaceful and secure world.

          It is France, a country of human rights, to give new impetus to the Charter of the United Nations which invites the members of the UN to settle their international disputes by the peaceful means so that peace and security international organizations are not endangered.

          In the hope that you will hear the voice of the people, whic is also that of wisdom, please accept, Mr. President, our respectful and respectful greetings.

 

The International Women's League for Peace and Freedom    French Section

                                                                    Paris, July 20, 2017

                

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

   

 

 

                     

Cette pétition sera remise à:
  • Monsieur Emmanuel Macron Président de la République

    Ligue Internationale des Femmes pour la Paix et la Liberté a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 1 250 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Isabelle compte sur vous aujourd'hui

    Isabelle QUERCIOLI a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Emmanuel Macron Président de la République: Pour la ratification du Traité d'Interdiction des Armes Nucléaires”. Rejoignez Isabelle et 1 249 signataires.