Patrimoine négligé , Patrimoine en danger !

0 a signé. Allez jusqu'à 500 !

Urgences PATRIMOINE
Urgences PATRIMOINE a signé la pétition

Le patrimoine de nos territoires est de plus en plus menacé, faute d'entretien régulier. Le patrimoine est "le parent pauvre" du Ministère de la Culture et les baisses de dotations de l'État ne permettent pas de sauvegarder et de valoriser les témoins de notre mémoire collective.

Le "drame" de Notre Dame de Paris a bouleversé la France et même, le monde entier. Mais notre patrimoine national ne se résume pas à un seul édifice.

Le formidable élan de générosité en faveur de Notre Dame a prouvé à quel point nous étions tous soucieux de la sauvegarde de notre héritage culturel, mais qu'il soit modeste moulin ou flamboyante cathédrale, il est un bien commun et nous ne voulons pas le voir disparaître.

Dans de nombreuses communes rurales, les élus sont impuissants face aux importants travaux nécessaires à la restauration de leur patrimoine. Certains propriétaires privés, le sont également en partie à cause de lourdes charges foncières.

Les dons générés par le formidable élan de générosité des donateurs va bien au delà des besoins nécessaires pour la restauration de Notre Dame . Depuis des jours il est question d'un milliard d'euros, mais nous savons tous que les opérations "d'appel à la générosité publique" continuent. Alors, pour des raisons morales en faveur des donateurs grands ou petits, il est primordial de connaître le montant exact des sommes perçues. Nous demandons donc, à travers cette pétition, la plus grande transparence de la part de tous ceux qui sont en charge de recevoir ces dons.

Les souscriptions publiques lancées entre autre par la fondation du Patrimoine, se doivent de financer le travaux de restauration de l'édifice, car certaines personnes modestes ne comprendraient pas pourquoi leurs dons servent à une autre cause, alors que les "enveloppes" exceptionnelles débloquées par l État et les collectivités pourraient être en revanche affectées à d'autres édifices en grand péril.

Madame la Maire de Paris a débloqué dans la hâte, et c'est bien compréhensible, une subvention de 50 millions d'euros, qui in fine, sera inutile pour la restauration de la Cathédrale, alors qu'un grand nombre d'édifices de la capitale sont en danger. Ces 50 millions seraient bien utiles pour les restaurations urgentes du Palais Garnier, de l'Église de la Madeleine ou de la Fontaine des Innocents pour ne citer qu'eux. Un geste fort et bienveillant qui serait sans doute apprécié par les parisiens.

Mais au delà de Paris et de son riche patrimoine, il y a sur l'ensemble de notre territoires des milliers de patrimoines menacés faute de moyens pour leur restauration et leur sauvegarde.

Les dons pour Notre Dame iront à Notre Dame a déclaré Monsieur le Premier Ministre. Qu'il en soit ainsi. En revanche, cette manne financière ne va pas être utilisée immédiatement dans son intégralité. Nous en sommes sans doute aujourd'hui à plus d' un milliard et demi de dons. Placé à court terme, cet argent va rapporter beaucoup. Admettons qu'il le soit seulement à 2%(mais 4% est sans doute plus proche de la vérité). Ce sont donc 30 millions d'euros par an minimum que génèrerait ce placement à court terme. C'est la raison pour laquelle, nous demandons à ce que les intérêts soient reversés dans leur intégralité aux départements qui pourront ainsi augmenter les subventions dédiées à la sauvegarde du patrimoine de leurs territoires et de préférence, en faveur du "petit patrimoine", grand oublié des dispositifs dédiés aux projets de restauration et de valorisation.

Cette pétition n'a pas vocation à être interprétée comme étant contestataire, bien au contraire. Elle n'a qu'une modeste vocation à faire entendre la voix de toutes les personnes touchées par le "drame" de Notre Dame, mais qui sont également soucieuses de la sauvegarde du patrimoine de nos territoires, celui qui est l'identité même de la France et le grand témoin de notre mémoire collective. 

 

                                                                 Urgences Patrimoine