ALERTE ! Notre Président marchande nos vies privées avec les G.A.F.A.

0 a signé. Prochain objectif : 500 !

Mercier CÉDRIC
Mercier CÉDRIC a signé la pétition

Cédric Mercier,
Michel Walter
Jean Giner,
lanceurs d’alerte à la revue internet Demain l’Homme
et administrateurs de l’association Terre sacrée (loi 1901)

à

Monsieur Emmanuel Macron,

Président de la République Française,

Copie à Monsieur Bruno Le Maire, ministre de l'Économie et des Finances
et à Monsieur Gérald Darmanin, ministre de l'Action et des Comptes publics

 

Bras, le 3 octobre 2019,

 

Monsieur le Président,


Les administrateurs du site web associatif Demain l’Homme, ainsi que tous les citoyens et associations signataires de la présente pétition, envisagent de porter plainte contre vous, chef de l’Etat français, pour viol des droits au respect de la vie privée de 67 millions de citoyens, mais aussi pour abus de pouvoir.

En droit, l’atteinte à la vie privée désigne le fait de violer les droits au respect de la vie privée d’une personne.

Le droit au respect de la vie privée désigne un des droits fondamentaux de l’homme en France. Il est énoncé dans l’article 9 du Code civil :
«Chacun a droit au respect de sa vie privée».

En effet, Bercy, votre Saint Ministère de l'Économie et des Finances, vient d’annoncer par voie de presse qu’il allait acheter aux G.A.F.A. et autres réseaux sociaux (comme Twitter, Facebook ou encore Leboncoin...) l’ensemble des données privées de leurs utilisateurs, sous le prétexte (qui a bon dos !) de vérifier (grâce à un puissant algorithme d’Intelligence Artificielle) si certaines personnes ne trichent pas avec le fisc.

La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) a déjà émise "des réserves" sur cette monstrueuse future collecte de données confidentielles !

Mais, vous rendez-vous compte, Monsieur le Président, qu’avec ce tas d'informations personnelles, détournées (sans consentement) de leur usage premier, le chef de L’Etat, vous donc, et celles ou ceux qui vous succéderont, pourrez connaitre à tout moment la moindre pensée de chacun, espionner les opposants légitimes et ainsi les débusquer préventivement ? Et tant d'autres dérives odieuses possibles pour des usages déviants de "Gouvernance" autoritaire…

Imaginez qu’un jour une quelconque dictature s’installe à l’Elysée. Horreur, non ?

Et que dire de l’exemple désastreux que vous donnez au monde en marchandant ainsi la vie intime des gens à des firmes multinationales ayant pignon sur Web ? La France s'apprête-elle à devenir une province chinoise ?

Nous sommes outrés que vous en soyez arrivé à incarner aussi ouvertement une sorte de «Big Brother» régnant dans une république encore démocrate, dont la première devise est la Liberté ?

Où est l'éthique ? Sommes-nous des marchandises ?

Non ! Vous le savez très bien.

Vous comprenez donc que nous ne pouvons nous soumettre sans rien dire à vos réformes injustes et perverses. Vous devrez un jour, inévitablement, répondre devant la Justice de cette décision inconstitutionnelle, dangereuse et indigne. Si elle est adoptée par l'Assemblée et le Sénat, bien évidemment…


Respectueusement


L’Association et les signataires de la présente pétition


Liens pour en savoir plus :

- Fisc : la Cnil émet des "réserves" sur la collecte de données sur les réseaux sociaux, Bercy tente de rassurer

- Fraude fiscale : Bercy va scruter les réseaux sociaux, la CNIL met en garde

- Le fisc passe à l’intelligence artificielle pour traquer les fraudeurs

- Lien vers le post original de Demain l'Homme

- Lien vers le fil d'info quotidien Demain l’Homme

- Faire sa part, s'impliquer, donner un tout petit rien, c’est déjà beaucoup


Merci de partager le plus largement possible cette pétition sur les réseaux sociaux