Adressée à Monsieur Emmanuel Macron et 2 autres

PENDANT CE TEMPS NOS FORÊTS BRÛLENT

0

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000.

Cet été 16 000 hectares ont été ravagés par les flammes sur l’arc méditerranéen.

Depuis 30 ans ce sont en moyenne 23 000 ha qui partent en fumée chaque année en France.

Chaque été c’est le patrimoine naturel, notre bien commun qui est ravagé.

Les sapeurs-forestiers, sapeurs-pompiers, militaires de la sécurité civile, les marins pompiers et les pilotes de la Sécurité Civile travaillent dans des conditions inhumaines, par manque de moyens et d’effectifs. Ils risquent déjà leur vie en allant au feu, ils la risquent maintenant par suite de leur épuisement à la tâche, en accident du travail ou en rentrant chez eux sur la route.

Dans ces conditions c’est la sécurité civile qui est mise en péril.

C’est notre patrimoine naturel (zones classées, espèces protégée, site classé patrimoine de l’Humanité par l’UNESCO) dont la protection n’est plus assurée et nous le dénonçons.

Les coupes budgétaires de l’Etat, des collectivités locales et des établissements publics ont un impact sur la lutte préventive et curative contre les feux de forêts.

La prévention et la lutte contre les incendies doivent être traitées par les pouvoirs publics de manière globale et pérenne tout en tenant compte des besoins régionaux.

Pour être efficaces et continuer de préserver des vies et des biens matériels, mais aussi préserver des espaces naturels et la faune, un effort conjoint de toutes les parties prenantes est nécessaire :

- L’Etat pour doter tous les services publics concernés de moyens à la hauteur des enjeux : par exemple la flotte aérienne pour la lutte ou l’Office National des Forêts pour la prévention et la surveillance …

- L’Etat et les collectivités locales pour doter tous les Services d’Incendies et de Secours des moyens nécessaires en matériels (véhicules en état de marche et aux normes…) et en hommes (sapeurs-pompiers formés en nombre suffisant…).

- Les collectivités pour la prévention, l’entretien des massifs forestiers, pour les agents de terrain qui assurent ces missions, la régulation de l’urbanisation.

- Les habitants pour la mise en place des mesures de prévention qui leur sont dispensées.

- La population pour la prise en compte des mesures de prudences.

Pour préserver les moyens financiers des professionnels du service public qui contribuent à la préservation des espaces naturels et de la faune, comme des vies humaines et des biens, nous demandons un réel engagement financier de l’Etat en direction de ces services publics au travers de cette pétition.

 

CC le Feu ! Collectif Contre le Feu

 

Cette pétition est soutenue par :

Fédération Autonome SPP-PATS, 1ère organisation syndicale représentative des pompiers professionnels et des personnels des services départementaux incendie et secours - Syndicat Autonome SPP-PATS 83, syndicat majoritaire du service incendie et secours du Var

Fédération CGT des Services Publics et son Collectif des agents du service public d’incendie et de secours

Syndicat National des Sapeurs Pompiers Professionnels et PATS

SUD Solidaires Sapeurs Pompiers Professionnels et PATS des SDIS

SNUPFEN Solidaires, 1er  syndicat de l’ONF membre de SOS Forêts France

 


Et sera remise à : Président de la République, Ministre de l’Intérieur, Ministre de l’Environnement.

 

 

Cette pétition sera remise à:
  • Monsieur Emmanuel Macron
  • Monsieur Gérard Collomb
  • Monsieur Nicolat Hulot


    CC le Feu ! Collectif Contre le Feu a lancé cette pétition avec seulement une signature au départ et il y a maintenant 3 077 signataires. Lancez votre pétition pour créer le changement que vous souhaitez voir.




    Karine compte sur vous aujourd'hui

    Karine BALTA a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Emmanuel Macron: PENDANT CE TEMPS NOS FORÊTS BRÛLENT”. Rejoignez Karine et 3 076 signataires.