Non, les habitants des zones rurales ne sont pas majoritairement favorables à la chasse.

0 a signé. Allez jusqu'à 100 !


Le lobby de la chasse est un lobby puissant. Les dernières décisions gouvernementales concernant la chasse lui sont très favorables. Par exemple l'autorisation de l'usage des silencieux pour protéger l'ouïe des chasseurs, déjà légalisée. L'argument médiatisé pour faire valoir les nouveaux " droits " des chasseurs est que le " monde rural " est chasseur. Je vis depuis toujours en zone rurale. Combien de fois ai-je été prise dans une battue non signalée en étant insultée du fait de ma présence ? Menacée ? Combien de fois des plombs de carabine ont-ils survolé ma maison ? Qui se promène sereinement dans les zones de chasse ? Qui renonce à s'y promener de crainte d'y être blessé, soi-même, ses enfants ? Battue organisée près de l'école primaire; chasseurs ivres l'après-midi et accidents mortels...

Non, les habitants des zones rurales ne sont pas majoritairement favorables à la chasse. Et non, les  " droits des chasseurs " ne doivent pas être étendus. Il n'est pas acceptable qu'un lobby, si puissant soit-il, parvienne à faire d'une partie du territoire français une zone de non-droit, dangereuse pour ses habitants.



Pascale compte sur vous aujourd'hui

Pascale ABIT a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Emmanuel Macron: Non, les habitants des zones rurales ne sont pas majoritairement des " pro-chasse ".”. Rejoignez Pascale et 18 signataires.