Pétition fermée

Protégeons les abords du Sentier du Laurier (Wasquehal)

Cette pétition avait 652 signataires



LE PROJET D'AMÉNAGEMENT PRÉSENTÉ PAR LA MUNICIPALITÉ :
Dans le cadre de la modification du Plan Local d'Urbanisme Intercommunal, Les "Orientations d'aménagement et de programmation" portées par la municipalité organiseraient l'implantation de logements portés par divers promoteurs régionaux connus : Nacarat-Rabot-Dutilleul, Villogia…
La municipalité défend ce projet en avançant le besoin en logements nouveaux .
Il s'agirait d'organiser, en grande partie sur des terrains agricoles, un nouveau quartier que la municipalité veut voir composé de logements individuels. L'exemple évoqué est le quartier de la Brigode à Villeneuve d'Ascq, produit dans les années 70 du siècle dernier.
POURQUOI PENSONS-NOUS CE PROJET INUTILE ET DANGEREUX ?


UN PROJET INUTILE :

- Entre 1999 et 2014, la ville de Wasquehal est la seule du secteur a avoir augmenté autant sa population ( + 2802, soit +15%), tandis que Villeneuve d'Ascq voyait diminuer la sienne.

- Entre 1991 et 2011, on a construit 1461 logements, soit +20 %!

(sources : INSEE).

Sans compter les nouveaux logements en construction (Capreau, centre-ville, Pavé de Lille…), la Ville de Wasquehal a pris de l'avance sur bien d'autres communes et n'a pas besoin de bétonner les quelques terres agricoles restantes !
UN PROJET DANGEREUX :


- Le bas de Wasquehal, à proximité de la Marque est en zone inondable ; il faut garder des secteurs non bâtis et non imperméabilisés.
- Le maintien et le renforcement du boisement en ville sont une nécessité pour limiter le changement climatique et éviter les îlots de chaleur.

- Les Wasquehaliens ne disposent actuellement , intra-muros, et en comptant les berges du canal, que de 7,5 mètres carrés d'espaces verts publics par habitant (Lille et Roubaix: 15 M2). Le quartier de la Brigode à Villeneuve d'Ascq est, lui, proche du parc du Héron (110 hectares d'espaces verts) et d'un Parc Urbain de 45 hectares !

- Le sentier du Laurier et son environnement sont ce qui reste de la vocation agricole passée de Wasquehal. Il dispose d'une riche flore et d'espèces animales protégées (chauves souris, petits rapaces et hérissons).
 -Le sentier du Laurier est un lieu de promenade et de pratique sportive (course et vélo) apprécié et à valoriser.
C'est un élément de patrimoine paysager à protéger, conformément à l'une des nouvelles obligations imposées au PLU .

 
Voilà pourquoi nous appelons à REJETER  ce projet, pour une alternative respectueuse de l'environnement



Bernard compte sur vous aujourd'hui

Bernard DE VEYLDER a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Castelain, Protégeons les abords du Sentier du Laurier (Wasquehal)”. Rejoignez Bernard et 651 signataires.