SOLIDAIRES AVEC LES MEDIATHEQUES D'ORLEANS

0 a signé. Prochain objectif : 500 !


Quel avenir pour les Médiathèques d’Orléans ?


Entre les rêves de grandeur de nos dirigeants, les mirages de nos élus et la réalité qui est la nôtre, la dégradation des conditions de travail dans les bibliothèques est devenue un triste lieu commun et le réseau des Médiathèques d’Orléans, à l’instar de ses homologues brestois, nantais, strasbourgeois, grenoblois, franciliens, calédoniens, marseillais, etc… n’échappe pas à la règle.
Cela fait trop longtemps que le déclin est engagé et que la bonne volonté seule des agents ne suffit plus pour assurer un accueil décent et professionnel des usagers, proposer une véritable offre culturelle et exercer nos missions de service public.
Aujourd’hui, les manquements de nos élus entraînent des conséquences graves et notables sur :

  • Les conditions d’exercice des agents et la qualité de service et d’accueil aux usagers :

- Entre 2007 et 2018 : 25 agents en moins sur le réseau et 10 agents en situation précaire,
- 50 fermetures imprévisibles des 5 médiathèques de quartier sur le début de l’année 2018,
- Postes et services régulièrement fermés, gelés ou drastiquement réduits en raison du manque de personnel,
- Pannes régulières des ascenseurs, du monte-charge, du système automatisé de transfert des documents, du réseau, de la climatisation, du chauffage, accueil téléphonique coupé, …

  • La crédibilité de nos professions et spécialités :

- Appauvrissement de la programmation culturelle,
- Réduction des accueils de classe,
- Départs et démissions de collègues et cadres spécialisés vers d’autres collectivités ou d’autres métiers,
- Recrutement de plus en plus systématique de vacataires sur les postes vacants de titulaires

  • La qualité de vie au travail :

- Désorganisation, non-respect des profils de poste, pressions sur les délais et les congés…
- Déficit dans la communication entre la direction et le personnel,
- Déficiences dans le management,
- Mal-être croissant des agents.

  • La conservation d’un fonds patrimonial classé d’une inestimable valeur :

- Manque de réactivité de la direction dans la prise en charge des problématiques liées à la conservation,
- Désintéressement et désengagement de la question patrimoniale.

 

  • Nous demandons aujourd’hui :


- Un minimum de 6 postes qualifiés afin de revenir à une charge de travail acceptable et d’assurer un service décent aux usagers,
- La pérennisation des agents en situation précaire,
- La reconnaissance des compétences professionnelles nécessaires à l’exercice de nos professions et spécialités,


NON à la disparition et à la précarisation des emplois
NON à la fermeture des médiathèques et de service par manque de personnel
NON au remplacement du personnel par des bénévoles et des automates
NON aux conditions d’accueil dégradées des usagers
NON au mal-être au travail
OUI à 4 postes d’adjoints et 2 postes d’assistants
OUI à la fin de la précarisation des 10 agents
OUI au service public de qualité

Afin de faire valoir l’urgence de la situation nous avons déposé un préavis de grève du 1er septembre au 31 octobre et en appelons à la solidarité du public pour supporter notre action auprès des élus.

« L’Avenir n’est pas ce qui va arriver mais ce que nous allons faire » H. Bergson

Soutenez les Médiathèques de France, soutenez la culture et ceux qui œuvrent vraiment pour la diffuser auprès de toutes et tous !!

https://www.change.org/p/mediathequespvm-gmail-com-médiathèques-paris-v-marne-des-effectifs-suffisants-pour-un-service-public-de-qualité

https://www.change.org/p/sauvons-les-biblioth%C3%A8ques-de-marseille

https://www.change.org/p/muriel-p%C3%A9nicaud-stoppons-la-fermeture-des-biblioth%C3%A8ques-scolaires-en-r-e-p

https://www.change.org/p/brest-metropole-revoir-les-moyens-financiers-et-humains-pour-la-m%C3%A9diath%C3%A8que-des-capucinsdisent-non-%C3%A0-l-ouverture-le-dimanche-sans-moyens-0799a4e5-eb88-4db9-9225-7333f1fede66

https://www.change.org/p/mairie-de-nantes-non-au-travail-au-rabais-le-dimanche-dans-nos-m%C3%A9diath%C3%A8ques