POUR UNE TRANSITION ENERGETIQUE ADAPTEE AUX HAUTES-CORBIERES !

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Les habitants des Hautes-Corbières sont menacés par l'implantation d'éoliennes industrielles sur un paysage préservé et protégé !

Dans un simulacre de concertation publique, les maires de 7 communes (Mouthoumet, Laroque de Fa, Dernacueillette, Massac, Davejean, Cascastel et Quintillan) ont sollicité des promoteurs en vue de la mise en place de parcs éoliens sur le territoire des Hautes-Corbières.

EDF EN a été retenue. Environ 40 éoliennes de 3 mégawatts et de 120 m de haut sont prévues et seront raccordées à la ligne THT 400 000 volts. Un transformateur dont le coût prévisionnel approche les 25 millions d'euros laisse à penser que d’ autres projets à l'étude viendront s'y raccorder.

Ce projet d’implantation d’éoliennes se situerait à cheval sur plusieurs zones à forts enjeux écologiques  dont les écosystèmes risqueraient d’être fortement mis à mal : des ZNIEFF (zones naturelles d’intérêt faunistique et floristique) et plusieurs zones Natura 2000  (deux Zones de Protection Spéciale pour les oiseaux et deux Zones Spéciales de Conservation des habitats naturels ), reconnues au niveau national comme au niveau européen.

Mais il aurait également un fort impact visuel sur des sites et monuments historiques actuellement en cours de demande de classement à l’Unesco (Peyrepertuse, Quéribus, Aguilar et Termes).

Des paysages remarquables et vierges de toute implantation industrielle seraient ainsi défigurés par ces grandes éoliennes.

En réalité, ce projet n’a pas vocation à une vraie transition énergétique, c’est un projet industriel qui vise la rentabilité financière, très intéressant pour EDF EN et les autres opérateurs (plusieurs millions d’euros), très alléchant pour la CCRLCM, Communauté de Communes de la Région Lézignanaise des Corbières et du Minervois, et salvateur pour de minuscules communes totalement délaissées (quelques dizaines de milliers d’euros).

Nous refusons que ce genre de projet éolien industriel voit le jour dans les Hautes Corbières !  

Un véritable projet de transition écologique, visant par exemple à faire des Corbières un territoire qui tende vers l'autonomie énergétique, ne peut se faire que d’une manière adaptée à nos villages, dans le respect de son patrimoine naturel et culturel, et avec la concertation de sa population !



Collectif compte sur vous aujourd'hui

Collectif CORBIÈRESVIVANTES a besoin de votre aide pour sa pétition “Monsieur Alain Thirion Préfet de l'Aude: POUR UNE TRANSITION ENERGETIQUE ADAPTEE AUX HAUTES-CORBIERES !”. Rejoignez Collectif et 948 signataires.