Pétition pour des transports de la vie quotidienne efficaces en banlieue sud de Paris

0 a signé. Allez jusqu'à 2 500 !


Malgré des efforts d’amélioration, face aux années de non entretien et à la croissance du nombre d’usagers, la situation des transports du quotidien en banlieue sud ne cesse de se dégrader : à la situation, malheureusement bien connue du RER B, s’ajoute l’absence ou l’insuffisance de lignes de bus de rabattement pour les habitantes et les habitants des communes non desservies par le RER.

Les améliorations sérieuses (par exemple rames à deux étages) sont renvoyées à après 2025 ; le rythme de réalisation des travaux du tram train Evry-Massy est ralenti pour cause de priorité donnée aux transports du Grand Paris Express ; certaines lignes de bus sont supprimées ou/et leur fréquence est réduite…

Nous exigeons une réelle priorité pour les transports du quotidien et l’accélération des travaux, sur les bases suivantes :

-       Accélération de la mise en œuvre des améliorations du RER B : 3 ans pour réaliser le tiroir de retournement à Orsay est inadmissible ! Il faut dégager des moyens financiers pour commander des nouvelles rames à deux étages. ...

-       Mise en œuvre non retardée du Tram-train (RER C + T12). Son temps de parcours entre Massy et Versailles, identique à celui de la ligne 18, en fait un axe majeur des transports Est-Ouest du plateau de Saclay et dessert des villes privées jusqu'alors de transports en commun efficaces.

-       Modification du schéma du Grand Paris Express - décidé sans enquête publique : réalisation prioritaire du prolongement de la ligne 14 jusqu’à Orly et Massy-Palaiseau, sans changement à Orly.

Ceci soulagera réellement le RER B dans son tronçon Paris-Massy, permettant de renforcer la desserte de la vallée de Chevreuse ; ceci offrira une desserte supplémentaire efficace pour des milliers d’habitantes et d’habitants ; l’abandon du métro 18 entre Massy-Palaiseau et Versailles diminuera aussi les coûts de fonctionnement.

-       Renforcement du réseau de rabattement des bus vers les lignes B et 14 ainsi améliorées.  

-       Possibilité, si nécessaire, de modifier en tram l'actuel bus en site propre (91-06) de Massy au CEA.

-       Le surcoût de ces propositions sera compensé par la non réalisation de la ligne 18 : cette ligne, de l’avis de nombreuses études (cour des comptes, rapport Auzanet, STIF, Commissariat général à l’investissement ..) est très largement surdimensionnée (capacité de 100 000 voyageurs par jour pour des besoins estimés entre 30 000 et 40 000 !).

Ce surdimensionnement sous-entend donc une urbanisation exagérée du Plateau de Saclay et des vallées, consommatrice d’espaces agricoles de qualité, dont élus et populations ne veulent pas.

Le passage du métro sur le Plateau, aérien pour raisons de coûts, serait donc évité, supprimant les nuisances et les handicaps pour une agriculture indispensable en Ile de France.

Les propositions de rabattements efficaces des Plateaux de Saclay et des Ulis vers le RER B sont nombreuses, faciles et peu coûteuses à mettre en œuvre (téléphérique, bus en site propre,…).

Les questions de sécurité liées à la proximité des installations nucléaires de Saclay – ainsi que le coût prévu pour leur déménagement – seraient ainsi évitées.

Le président de la République doit faire connaître prochainement ses décisions, notamment face à l’envolée des coûts du Grand Paris Express : nos propositions permettent de rationaliser les dépenses publiques et surtout d’accélérer l’amélioration de la vie quotidienne de centaines de milliers d’habitantes et d’habitants, objectif plus important qu’un transport de prestige pour une minorité.



Guy compte sur vous aujourd'hui

Guy BONNEAU a besoin de votre aide pour sa pétition “Modification concernant le transport en commun Massy-CEA et son evolution potentielle en Tram”. Rejoignez Guy et 1 509 signataires.