Petitioning Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale M. Rudi Vervoort

Mobilisons-nous contre la bruxellisation ! Il faut sauver les immeubles remarquables rue du Marais et rue des Sables !

[Mise à jour du 16 mars 2017] Le gouvernement bruxellois accorde le permis de démolition rue du Marais-rue des Sables

Coup fatal au patrimoine bruxellois : le gouvernement bruxellois accorde à la HUB (rebaptisée Odisee) le permis de démolition de l'angle rue du Marais rue des Sables ! Alors que des milliers de visiteurs découvriront ce weekend, à l'occasion du BANAD festival, les bâtiments voisins, Art nouveau, des Anciens magasins Waucquez (CBBD), admireront les façades sauvées de la destruction des anciennes imprimeries du Journal Le Peuple dans la même rue (angle rue Saint-Laurent), et suivront des visites guidées de différents bâtiments de l'architecte Paul Saintenoy (le plus fameux étant l'Old England / Mim), le Gouvernement bruxellois accorde un permis de démolition de tout l'angle rue du Marais-rue des Sables... dont une façade du même Saintenoy ! La pétition de l'ARAU lancée il y a deux ans mérite donc une rediffusion...à partager, de nouveau!
Source : http://www.bruzz.be/nl/actua/odisee-krijgt-vergunning-voor-sloop-19de-eeuws-gebouw

---------------

Un projet de nouveau campus de la HUB (Hogeschool Universiteit Brussel) impliquant la disparition de milliers de mètres carrés de patrimoine architectural, à deux pas du Centre belge de la bande dessinée, a reçu l’aval de fonctionnaires régionaux dans l’avis de la Commission de concertation du 30 septembre 2014. La Ville de Bruxelles avait pour sa part remis un avis négatif, qui est resté minoritaire. Le permis pourrait donc être délivré bientôt.

En plus de se situer sur un parcours très emprunté par les touristes, ainsi que dans le périmètre de la zone de protection de biens classés, ce projet de démolition-reconstruction touche les bâtiments de l'ancienne Compagnie minière de style néoclassique (principalement de 1898, architecte Edmond De Vigne) et Art déco (1927, architecte Paul Saintenoy, côté rue des Sables). Ils sont en bon état, car rénovés dans les années 1990. Les espaces sont grands, fonctionnels et tout à fait adaptables aux besoins de la HUB.

À deux reprises, la Commission royale des Monuments et des Sites (CRMS) a remis un avis clairement défavorable sur ce projet : tant au niveau patrimonial qu’en termes de développement durable, cette instance indépendante constituée d’experts nommés par le gouvernement confirme que le projet est inacceptable. L’ARAU ne comprend pas que l’administration régionale censée relayer ces avis, la Direction des Monuments et Sites, aille ouvertement à l’encontre de ces avis, dénigre la pertinence des critiques de la CRMS et prenne le contrepied de l’étude historique  jointe au dossier, qui démontrait l’intérêt de ces immeubles.

À l’heure où les pouvoirs publics prônent des économies d’énergie à toutes les échelles, et où le patrimoine architectural bruxellois est enfin reconnu pour son attractivité touristique, il est inadmissible qu’à deux pas de la zone Unesco et sur le site du Meyboom, des administrations publiques soutiennent un tel gaspillage d’énergie grise et un tel saccage du patrimoine bruxellois !

De plus, le quartier du Marais n’est plus un no man’s land : de nouveaux projets de logements s’y sont développés et plus de 140 ménages y habitent aujourd’hui. Ils ont déjà subi beaucoup de travaux. Ils ne veulent pas de travaux inutiles.

Le Ministre-Président M. Rudi Vervoort, également en charge du patrimoine, a déclaré le 12 novembre 2014, devant le Parlement bruxellois, que ce projet a « été examiné sous l’angle de la dynamique urbaine » et qu’ « il faut pouvoir faire de la place à la créativité architecturale contemporaine ». Certes, mais pour autant qu’elle apporte une plus-value collective. La créativité architecturale ne doit pas justifier des démolitions inutiles et préjudiciables à l'identité de Bruxelles. C’est aussi au nom de la rationalisation et de la modernisation que les promoteurs ont démoli Bruxelles.

Plus d’infos sur le projet de la HUB, sur les qualités patrimoniales des bâtiments concernés par la démolition, et sur la position de l’ARAU, aux liens des trois précédents communiqués de presse :

> Projet de nouveau campus - et de démolition! - de la HUB : au secours, les iconoclastes reviennent ! (25/04/2013)
>>La HUB projette de raser plus de 6000 m² de patrimoine au centre-ville (15/09/2014)
>>>HUB : Les Monuments et Sites veulent la démolition d’une façade de Paul Saintenoy!(30/09/2014)

Pour toute information complémentaire, veuillez contacter Mme Pauthier, Directrice de l’ARAU, au 0477 33 03 78

Atelier de Recherche et d’Action Urbaines asbl
Boulevard Adolphe Max, 55
B-1000 Bruxelles
T. +32 2 219 33 45
F. +32 2 219 86 75
info@arau.org
www.arau.org
 

 

This petition will be delivered to:
  • Ministre-Président de la Région de Bruxelles-Capitale
    M. Rudi Vervoort


    Atelier de Recherche et d'Action Urbaines ARAU started this petition with a single signature, and now has 3,736 supporters. Start a petition today to change something you care about.