Petition Closed
Petitioning Madame la Ministre Aurélie Filippetti

Mobilisation générale pour la Qualité de l'Information!

Citoyens, journalistes, éditeurs, élus…

Faisons évoluer les médias ensemble !

Deux années se sont écoulées depuis la scandaleuse manipulation d'images qui a engendré la création du collectif « les Indignés du PAF ». Les dérives et les erreurs continuent, nos actions aussi. Nos objectifs  restent inchangés : améliorer la qualité de l'information, rétablir l’indispensable confiance entre les citoyens et leurs médias.

En 2012, nous avons rencontré des professionnels, syndicats, responsables politiques, organisé des tables rondes et lancé un appel avec des propositions pour améliorer la qualité de l'information. En 2013, nous avons activement participé aux travaux de l'Observatoire de la Déontologie, qui nous ont permis de prendre, collectivement, la pleine mesure des dérapages. Nous avons, aussi, continué à demander la publication de rectificatifs à l’antenne ou par écrit avec un bon taux de réussite.

Le dialogue et la déontologie font partie des solutions aux crises de confiance et économique qui touchent les médias. Pourquoi payer pour une information (presse, abonnements…) si l’on n’a pas confiance en celle-ci ?

La nouvelle loi sur l’audiovisuel attribue une place aux associations de défense des consommateurs dans les médias de l’audiovisuel public. Très bien, mais insuffisant. Le projet de Conseil de Presse, auquel le gouvernement semble renoncer,  a  cédé la place à la nomination d’un rapporteur indépendant qui  devra faire dès janvier des propositions  pour la création d'un lieu de réflexion et de débat sur l’éthique  et les pratiques journalistiques. L’urgence semble comprise, mais nous redoutons le peu de portée d’une démarche isolée et discrète qui ne pourrait, de toutes façons, réussir sans un texte fondateur et fédérateur.

Les journalistes français restent trop souvent fermés aux critiques, les propriétaires des médias pas assez inventifs (ou incompétents), les politiques frileux et les citoyens absents du débat. Les liens entre les médias et le public doivent être repensés pour mieux en refléter la diversité, s’en enrichir et s’y renouveler. Le monde a profondément changé. La profession doit s’adapter à la fois à de nouveaux supports et à une nouvelle société, sans perdre de vue les fondamentaux qui font la noblesse de l'information: curiosité, qualité et indépendance.

Dans ce cadre, nous insistons, comme le SNJ, sur la nécessité de, rapidement:

- créer une instance de déontologie réunissant tous les intervenants du secteur;

- reconnaître une charte de déontologie unique adossée à la convention collective.

Et invitons toutes celles et ceux qui le souhaitent à se joindre à ces revendications en signant la pétition 

Les Indignés du PAF

Avec le soutien de : 

Syndicat National des Journalistes (SNJ), Fédération Européenne des Journalistes (FEJ,)  Association des Journalistes Européens - section France (AJE-France), Association pour l’Avenir des Diffuseurs de Presse (AAPD), Mme la députée Isabelle Attard (ex-EELV), M. Philippe Buisson (PS), Jean Stern (auteur de « Les patrons de la presse nationale : tous mauvais »), Jean-Luc Martin Lagardette (auteur de « L’information responsable : un défi démocratique », co-fondateur de l’APCP), Marc-François Bernier (Ph. D., titulaire de la chaire de recherche en éthique du journalisme université d’Ottawa-Canada),  Gilles Luneau et l'équipe de "Global Magazine", Philippe Merlant (co-auteur de "Médias: la faillite d'un contre-pouvoir", membre de l'APCP), Antoine Valabrègue (chercheur, membre de l'APCP)...

Letter to
Madame la Ministre Aurélie Filippetti
« Faisons évoluer les médias ensemble ! »

Vous avez lancé récemment une étude sur le bien-fondé de la création d’une instance de déontologie de l’information en France. Les Indignés du PAF, qui sensibilisent depuis 2 ans le public sur la question de la Qualité de l'information sont persuadés, comme tous leurs très nombreux soutiens, que cette instance, ainsi qu'une "Charte universelle de l'information", adossée à la convention collective, sont des moyens indispensables pour rétablir des conditions de travail favorables à un bon traitement de l'information à l'intérieur des rédactions, et à un retour de la confiance du public.
Nous présenterons en Janvier nos propositions et la liste des signataires de notre nouvel Appel à la personne que vous avez missionnée pour une étude sur le sujet. Les conclusions du rapport seront rendues dans la foulée… "La révolution de l’info" ne pourra venir que d’une mobilisation générale et massive du public, des journalistes et de tous les intervenants du secteur, ensemble, en faveur de la Qualité de l'information. Elle est en cours, mais nous voulons lui donner plus de force, de sens et de détermination. C'est le sens de toutes nos actions depuis notre création.
Vous trouverez ci-après le texte de notre nouvel Appel : « Faisons évoluer les médias ensemble ! ».
Nous sommes bien entendu à votre disposition pour plus d'infos,
Dans l'attente du plaisir de vous entendre ou lire,
Meilleures salutations,
Pour les Indignés du PAF
Sabine Chevrier
Philippe Guihéneuf

--
Les Indignés du PAF/ Les amoureux de l'Info
Sur FaceBook et Mediapart: "Les Indignés du PAF"
Sur Twitter @IndignEsDuPAF