Les révoltés de la D12 et de la D130

Les révoltés de la D12 et de la D130

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !
Mr Le Maire MAIRIE DE BERTRE a lancé cette pétition adressée à Mme la Préfète du Tarn et à

                                     Requête du collectif routier

Depuis plusieurs années, le collectif routier intervient auprès de nos instances et organismes publics concernant la route départementale 12. Monsieur le Maire de Bertre relance régulièrement et informe nos administrations mais rien ne change concernant la réparation de cette dite départementale.

Peut être que les administrés des communes concernées par la traversée Lavaur/Marzens/Massac-Seran/Pratviel/Magrin/Bertre/Puylaurens ne payent pas leurs impôts et c'est pour cette raison que ces routes ne sont pas entretenues par les services du département ?

Nous avons constaté que dans le Tarn, d'autres routes départementales, à peine éraflées, font l'objet d'une réparation rapide et immédiate.

Nous pensons que le chef de secteur de ces routes veille sur l'état et la dégradation de son patrimoine.

Les gérants de secteurs qui sont sensés veiller au bon entretien de leur district n'ont pas une bonne formation. Ils excellent en informatique et non sur les chantiers.

La dégradation de la RD12 au niveau de Massac Seran est nette : voilà bientôt un an que cette portion a été reprofilée en grave émulsion, sauf que celle-ci n'a pas été recouverte en temps et en heure et que des plaques entières se sont enlevées. Au point de vue roulage, les automobilistes abîment leurs pneus, amortisseurs...etc, cela s'avère très dangereux.

Au niveau de Bertre, le Conseil Départemental vient reboucher des trous régulièrement (voire toutes les semaines), alors qu'il suffirait de faire une purge.

De Bertre à Puylaurens, des plaques de goudron se sont enlevées. Il y a trop longtemps que cette route n'a pas été correctement entretenue.

Concernant la Départementale 130, 20 ans sans faire le moindre entretien mis à part de « pétasser » ou mettre du goudron sur la terre comme en 2016 pour le passage de la course cycliste.

Nous sommes révoltés par le manque de réaction des services du conseil départemental.

Il faudrait que ce dernier revoit la règle de conduite pour le recrutement de ses agents. Nous avons besoin d'hommes de terrain.

A l'avenir, nous serons obligés d'arrêter certains travaux afin d'éviter du gaspillage inutile qui en mettent plein la vue.

Nous ne demandons pas la lune ni des pistes d’atterrissage, mais des routes sur lesquelles nous pouvons circuler sans danger. L'aménagement de toute la longueur des 2 départementales représente un coût, nous préférons donc la réalisation de quelques kilomètres par an bien structurés, afin de ne pas avoir à y revenir tous les 6 mois .

Globalement les routes du Sud du département sont dans un état lamentable de délabrement. Nous savons que ces routes sont classées 4ème catégorie, que d'autres sont prioritaires, mais nous avons assez de promesses, nous voulons des résultats rapidement.

Le collectif

0 a signé. Prochain objectif : 100 !
Quand elle atteindra 100 signatures, cette pétition aura plus de chance d'être inscrite comme pétition recommandée !