STOP aux abus de pouvoirs et au non respect des droits des assistants maternels.

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !


De nombreux assistants maternels du département du Var, vous présentent une pétition concernant les problèmes rencontrés avec la PMI. bien conscientes que nous avons des devoirs mais aussi des DROITS. Où sont-ils ?

Voici les motifs de la présente pétition :

1) Nous désirons le respect du REFERENTIEL national des assistants maternels et la fin des "popotes maison départementale".  Ce référentiel national n'est pas respecté et appliqué correctement, la PMI veut établir ses propres règles en réalisant "ses propres chartes départementales". Nous sommes confrontés à des ordres et des contre ordres qui ne nous permettent plus de savoir ce qui est effectivement applicable ou non, légal ou non, abusif ou non...

2) Nous désirons le respect du TRAVAIL de chaque assistant maternel. Il est souvent oublié que notre mode d'accueil est FAMILIAL. Nous subissons de plus en plus souvent des contrôles répressifs et des intrusions dans nos vies privées au travers d'interdictions touchant nos maris, nos enfants et nos compagnons à quatre pattes, à plumes et à nageoires. Mais aussi des réflexions et des sous entendu sur nos compétences, nos capacités physiques et nos expériences professionnelles qui sont souvent remises en cause.

3) Nous désirons la reconnaissance de nos compétences et de notre professionnalisme.  Il apparait que le rôle de la PMI d'observer, d'écouter, de dialoguer, d'analyser et de nous apporter conseil sur la sécurité et l'hygiène de nos logements, laisse apparaitre un seul mot après leur visite "REPRESSION". Ce manque de CONFIANCE de leur part, ne respecte pas notre professionnalisme et amène de nombreux passages en commission (CCPD).

4) Nous désirons la reconnaissance et  le respect du contrat passé entre les parents et leur assistant maternel. Nombreux sont les parents qui se sentent spoliés de leurs droits parentaux et éducatifs car la PMI ne respecte pas leurs valeurs souhaitées et signées au contrat. Ce mode d'accueil familial permet de tenir compte des besoins des parents tout en respectant les rythmes de l'enfant, son épanouissement et son éducation. L'assistant maternel est amenée à une forme d'attachement à l'enfant, mal perçu par la PMI, l'enfant n'est certes ni le sien ni même un membre de sa famille, mais ce n'est pas un objet qui lui permet simplement d'être payé en fin de mois. On se doit de respecter les valeurs souhaitées par les parents et d'y adhérer autant que faire se peut.

L'isolement des assistants maternels est un problème dont la PMI ne tient pas compte. Les rencontres entre assistants maternels pourtant autorisées par le référentiel, dérangent (autorisées pour les RAM), l'intérêt de se rendre dans les ASSOCIATIONS d'assistants maternels n'est par contre pas reconnu utile par la PMI tout comme la création de MAM.

Tous ces abus créent un climat de tension et de mal-être tel qu'il est aujourd'hui devenu impossible de travailler dans la SERENITE. Si notre voix n'est pas entendue, comprise et que des solutions ne sont pas trouvées d'autres actions seront mises en œuvre.

Nous demandons à Mme Laurence ROSSIGNOL ministre de la Famille, de l'Enfance et des Droits des femmes, de faire respecter la loi au travers du respect et l'application du référentiel au sein des conseils départementaux.

 

 



AMORSI Fabienne et LEREBOURG Sylvie deux assistantes maternelles compte sur vous aujourd'hui

AMORSI Fabienne et LEREBOURG Sylvie deux assistantes maternelles a besoin de votre aide pour sa pétition “Mme la ministre Laurence ROSSIGNOL: STOP aux abus de pouvoirs et au non respect des droits des assistants maternels.”. Rejoignez AMORSI Fabienne et LEREBOURG Sylvie deux assistantes maternelles et 3 533 signataires.