OUI A LA COUVERTURE DE LA CARRIERE GRECQUE DE LA CORDERIE

0 a signé. Allez jusqu'à 5 000 !

sandrine ROLENGO
sandrine ROLENGO a signé la pétition

Je m'appelle Sandrine Rolengo , je suis une citoyenne Marseillaise engagée par la préservation du patrimoine de la cité phocéenne, et en 2017 je me suis battue nuit et jour pendant plusieurs mois pour la protection du site antique de la Corderie.

Pour mémoire : un terrain a été vendu au promoteur VINCI par la mairie de Marseille, tandis que des fouilles sur le périmètre du chantier étaient réalisées par l'institut National de Recherche Archéologiques Préventives (INRAP). Cette fouille a mis au jour le plus ancien témoignage de la fondation de la ville de Marseille (VIe siècle av. J.-C., soit à peine 50 ans après la naissance de la cité Phocéenne). Malgré un grand nombre de défenseurs du site de la Corderie, la ministre de la Culture refuse d'étendre la protection à l'ensemble du site de la carrière, limitant l'inscription aux seules emprises non construites du projet immobilier (soit 635 m2).

http://www.sppef.fr/2017/09/10/carriere-antique-de-marseille-linteret-patrimonial-sarrete-ou-debute-la-promotion/

https://spark.adobe.com/page/8Vald14ODVMdB/

Le projet immobilier verra malheureusement le jour sur le site.

La ministre avait annoncé, lors de sa venue à Marseille, quatre axes d'action : soit la VISIBILITÉ, L' ACCESSIBILITÉ, la TRANSMISSION et la PROTECTION.

Cette protection est aujourd'hui indispensable, car de nombreux spécialistes soulignent la fragilité de la pierre calcaire de la Corderie, le géotextile mis en place provisoirement étant usé et envahi de mauvaises herbes...

SI VOUS SIGNEZ CETTE PÉTITION C'EST POUR OBTENIR :

- Une couverture pérenne du site ;
- Une visibilité accrue des vestiges ;
- Une accessibilité et une transmission véritables par l'organisation de visites régulières (avec les mêmes horaires que le site du Centre bourse) ;
- La fouille du puits dégagé par les archéologues, qui n'a pas été réalisée à ce jour, malgré les promesses faites.

                                                            Sandrine Rolengo.

Pétition soutenue par:      

                                                 Sites&Monuments

                               Comité du Vieux Marseille