Petition Closed
Petitioning Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève FIORASO

Mme Fioraso, Ministre de l'enseignement supérieur et de la recherche : Maintien de la BCPST à Evreux. Protection du parcours étudiant avec possibilité de redoubler

Avec le soutien de Monsieur le Maire d'Evreux dont voici le lien ici : http://db.tt/VSAcaRig

Non à la fermeture prématurée d'un cycle d'études prometteur à Evreux!  Protection du parcours des étudiantes !

Le CUPGE BCPST  (Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes Écoles Biologie Chimie Physique Sciences de la Terre) ouvert en 2010 à l'université d’Évreux, antenne universitaire de Rouen, ne recevra pas d’étudiants de première année lors de la rentrée 2013 :ainsi en a décidé, en novembre 2012, soit deux mois seulement après la rentrée, le Président de l’Université de Rouen, Monsieur Cafer Özkul.

Il n’en a informé ni les enseignants, ni le lycée Sédar Senghor d’Evreux, partenaire du projet, ni le Conseil Général de l’Eure !

L’un des arguments de Monsieur le Président : « [...]nous sommes obligés de contribuer, dès maintenant, au redressement des finances publiques [...]», m'a-t-il écrit le  8 février 2013.

Pourtant, en septembre 2012, Monsieur le Président a ouvert cette deuxième classe préparatoire !

Cycle préparatoire aux concours d'entrée aux Instituts d'Études Politiques de province - Lycée Val de Seine (Grand Quevilly)ouverture en septembre 2012  

Y-a-t-il deux sortes d’étudiants, deux budgets ?

Le CUPGE BCPST prépare les étudiants  aux concours d’entrée en écoles vétérinaires, écoles normales supérieures, et nombreuses écoles d’ingénieurs « agro ».

Le CUPGE BCPST d’Evreux  ne doit pas disparaître !

Il est écrit à la Proposition n ° 7 du comité de pilotage aux assises nationales du 26 et 27 novembre 2012 de :

« Poursuivre le rapprochement des classes préparatoires et des universités en confrontant les étudiants des CPGE aux enseignants chercheurs [...] 

Favoriser le développement des CPGE intégrées aux universités. »

www.assises-esr.fr

Des trois CPGE  BCPST de l’académie de Rouen, comprenant les  départements de Seine-Maritime et de l’Eure,  seule la CPGE d’Évreux, dans l’Eure,  est intégrée à l'université.

Plus de 150 candidats postulent chaque année. Etudiants, parents et professeurs sont unis par la volonté de poursuivre le travail accompli. Ils souhaitent maintenir à Evreux une classe préparatoire considérée comme une voie à privilégier à la fois pour ouvrir à un plus grand nombre l’accès aux grandes écoles et pour renforcer le niveau des études universitaires.

Les étudiantes de cette année continueront leur deuxième année mais la classe fermera définitivement ses portes en juin 2014, les laissant ainsi sans possibilité de redoubler ni d'avoir une deuxième chance, comme pour tout étudiant méritant en France, en cas d’échec à leurs concours.

10 Octobre 2013 : maintien de la deuxième année. Monsieur le Président fait des économies sur le dos des étudiantes de cette deuxième année! Toujours PAS de professeur de géographie! PAS de sortie pédagogique en géologie! Moins de colles (interrogations orales) que dans les autres lycées! SEULEMENT DEUX COLLES depuis le début de l'année.
Au programme officiel :  DEUX COLLES PAR SEMAINE !! Il en manque déjà HUIT!

15 octobre 2013 : un professeur de géographie enfin trouvé! les cours ne commenceront qu' après les vacances de la Toussaint!

Ce que stipule la Déclaration universelle des droits de l'homme dans son article 26 : « L'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite. »

Mobilisons-nous pour faire appliquer le droit dans ce cas concret : demandons le maintien du CUPGE BCPST !

Françoise Le Breton.

 

 

Letter to
Ministre de l'Enseignement supérieur et de la Recherche Geneviève FIORASO
droit de "cuber" en 2014 aux étudiantes de BCPST à Evreux
Fermeture prématurée d'un cycle d'études prometteur à Evreux

Madame la Ministre,

Le CUPGE BCPST véto (Cycle Universitaire Préparatoire aux Grandes Écoles Biologie Chimie Physique Sciences de la Terre) s'est ouvert en 2010 à l'université d’ Evreux, antenne universitaire de Rouen. Ce cycle voit ses portes se fermer en juin 2014, laissant ainsi des étudiantes qui n'auraient pas leurs concours, sans possibilité de redoubler et d'avoir une deuxième chance, comme tout étudiant méritant en France.
C'est pourtant ce que stipule la Déclaration universelle des droits de l'homme dans son article 26 : "L'accès aux études supérieures doit être ouvert en pleine égalité à tous en fonction de leur mérite."
Étudiants, parents et professeurs sont unis dans la volonté de consolider le travail réalisé.
Nous demandons le maintien du CUPGE BCPST à l'antenne universitaire d’Évreux.

Cordialement,
Françoise Le Breton.