Pour que l'endométriose soit reconnue

0 a signé. Allez jusqu'à 1 000 !


Aujourd'hui, 1 à 2 femmes sur 10 sont atteintes d'endométriose, soit 180 millions de femmes dans le monde.

L'endométriose étant une maladie dégénérative, douloureuse, handicapante, invalidante, qui est la première cause d'infertilité en France, n'est à l'heure actuelle, non reconnue comme maladie empêchant une vie saine, une vie social, un handicap pour le travail, pour la vie quotidienne.

En 2018, une femme atteinte par cette maladie, doit travailler malgré la douleur, les opérations, la fatigue que provoque l'endométriose, la dépression, l'angoisse. Cette même femme, doit par manque de moyens à porter de main, se renseigner seule sur cette maladie, les conséquences qu'elle provoque, car l'accompagnement n'est égale pour aucunes de nous.

Certaines auront la chance d'être suivi par des spécialistes très à l'écoute et informé sur le sujet. D'autres, se verront prescrire une pilule, un anti-inflammatoire et devront retourner au travail le lendemain, retourner à sa vie dans l'intégralité. Le suivi médical est loin d'être idéal et égale pour toutes. Un remboursements des soins, dans l'intégralité serait un soulagement financier pour toutes celles qui veulent se faire aider et ne pas se laisser abattre.

Cette maladie, provoque des douleurs sexuels, des douleurs quotidienne, des dépressions, un manque d'appétit, une fatigue. Pour celle qui souhaitent être prise en charge, le sexologue, l'ostéopathe, le psychologue, l'homéopathe n'est en aucuns cas pris en charge, à moins d'avoir une mutuelle qui se charge de cela, mais pour une femme qui ne peux aller travailler car le taux d'absentéisme ne serait autorisé, il lui est donc impossible de se faire suivre correctement.

Saviez-vous qu'à l'âge de 20-30 ans on peut être mise sous ménopause artificielle? Avoir une stomie en guise d'anus? Saviez-vous que le nombre de suicide augmente chaque jours? Aviez-vous l'idée même des conséquences physique et psychologique que cela entraîne?

Aujourd'hui, j'écris cette pétition, pour demander un suivi complet, un parcours de soins, nous proposant de voir un médecin spécialiste de l'endométriose pour avoir les réponses à nos questions, sans avoir besoin de fouiller sur le net, un suivi avec un psychologue pour éviter les suicides et dépressions (thérapie de couple pour prendre en charge le/la conjoint(e) mis de côté, un rendez-vous en PMA (procréation médicalement assistée) pour éviter les années d'attente car la prise en charge a était faite trop tard, un suivi par un gynécologue-ostéopathe, pour minimiser la prise de médicament tel que la codéine, morphine et autre antidouleurs qui provoquent effets secondaires et addictions à répétition, un gynécologue-sexologue pour limiter la souffrance que cette maladie engendre dans le couple et dans l'estime de nous même, et tout cela prise en charge par la sécurité sociale.

Pour compléter cette demande, une indemnité pour maladie, devrait être versé à celle qui sont dans l'incapacité de retourner au travail, ou même d'entamer une vie professionnelle, car les périodes de crises ne se contrôlent pas, ne préviennent pas, et peut-être tellement violente que l'on est diminué physiquement pendant cette période (exemple: crise qui peut durer 25 jours sur 30).

Dans certains cas, une aides venant de l'extérieur peut être bénéfique tel qu'une aide ménagère, pour l'aide aux courses, aux repas, aux tâches ménagères peu aider celle qui sont seule, séparé, seule avec un/des enfants ou dont le conjoint n'est pas présent pour causes professionnelles. 

Il est aussi impératif, que les jeunes d'aujourd'hui, soient avertie au collège par l'intermédiaire de bénévoles, lors des cours sur la vie sexuelle. Cela permettrait aux jeunes filles de se faire diagnostiquer plus tôt pour une prise en charge meilleure et efficace.

Les recherches doivent avancer pour trouver des solutions efficaces pour que nos vie redeviennent un peu plus sereine.

Merci pour votre lecture, en espérant que les choses changent.

C'est notre combat à toutes.

 

 

 



Morgane compte sur vous aujourd'hui

Morgane TOULY a besoin de votre aide pour sa pétition “Mme BUZYN Agnès: Pour que l'endométriose soit reconnue”. Rejoignez Morgane et 544 signataires.