Victoire

Afin d' expulser un couple agressif et dangereux de la résidence où j'habite.

Cette pétition a abouti avec 229 signatures !


Cette pétition est importante pour mon fils âgé de 9 ans ainsi que pour moi-même qui suis paraplégique.

En effet, je vis dans l'angoisse de me faire agresser par cette femme et son conjoint qui m'ont insultée ainsi que mon fils pour un simple problème de voisinage.

De plus son conjoint m'a agressée physiquement en fonçant dans mon fauteuil roulant à vélo.

J'ai déposé une plainte au commissariat pour agression envers une personne

vulnérable et à mobilité réduite.

Ce couple agresse aussi d'autres locataires de la résidence et crée de nombreuses nuisances sonores.

Il n'y a pas de gardien dans cette jolie résidence pour rétablir une certaine sérénité et le calme.

 

Depuis ces faits,

je me sens  en insécurité permanente ainsi que mon fils qui souhaiterait déménager.

J'ai lancé une pétition à l'OPAC où j'ai déjà des signatures d'autres locataires qui ont été également agressés par cette femme impulsive et violente.

Seulement ces gens ne seront que convoqués par l'organisme HLM et auront juste un blâme.

J'ai la hantise chaque jour de les rencontrer dans le couloir.

S'ils ne sont pas expulsés, je serai obligée de déménager et trouver à nouveau un logement adapté aux personnes à mobilité réduite, ce qui prend beaucoup de temps.

 

 

A ce jour, presque 1 mois après les faits, j'ai retrouvé ma table de salon de jardin brisée en mille morceaux :

Je fais donc une main courante pour dégradation de biens matériels, harcèlement, menace et violation de domicile ( terrasse privative)

J'espère que vous serez nombreux à signer cette pétition afin de rétablir une certaine justice et en souhaitant fortement Mme la Maire que vous serez sensible à ma demande.

 

 



Hélène compte sur vous aujourd'hui

Hélène PASQUIER a besoin de votre aide pour sa pétition “Mme Brigitte Fouré: Afin d' expulser un couple agressif et dangereux de la résidence où j'habite.”. Rejoignez Hélène et 228 signataires.